WordPress — Gérer les images avec les champs personnalisés (Customs fields)

Rigueur. Et passion !

Ne dites pas à ma mère que je suis artisan en architecture de l'information appliquée aux sites web : elle croit que je suis webdesigner, intégrateur HTML & CSS, rédacteur web, formateur NTIC et consultant en webmarketing depuis 2001 ! Voulez-vous en savoir plus ?

Le blog de l'intégrateur web

WordPress — Gérer les images avec les champs personnalisés (Customs fields)

Les champs personnalisés permettent d’ajouter des informations avant ou après le contenu de votre billet (dans la boucle WordPress) sans quitter l’interface de rédaction. Il s’agit d’associer une valeur (le contenu) à une clé choisie librement (ou parmi celles que vous avez déjà définie) et d’utiliser la fonction get_post_meta() dans votre thème.

De nombreux thèmes à tendance « magazine » se servent des champs personnalisés pour afficher une image au-dessus d’un billet. Pour cela, on crée la clé illustration et on met l’URL de l’image dans le champs valeur.

Voici un exemple concret :

ID, 'illustration', $single = true); ?>

Le contenu de la clé llustration est placée dans la variable $image pour l’afficher plus loin :

<img src="" />

C’est déjà fini ?

Les problèmes commencent

Maintenant, il faut saisir l’URL de votre image dans la section Champs personnalisés en bas de l’interface d’édition du billet.

Oui, mais voilà, cette URL, vous ne l’a connaissez pas encore. En effet, WordPress s’occupe lui-même de l’emplacement de votre image dans un dossier du genre /files/2008/08/...

1ère solution : télécharger l’image via un client FTP

Certains ont résolu le problème en créant un répertoire dédié pour ces images et en les téléchargeant avec un client FTP. Mais à l’usage, ça reste très lourd au point d’enlever presque tout intérêt à l’affichage d’images par ce moyen.

<img src="mes-images/" />

Toutefois, il existe une option sous forme de case à (dé)cocher (organiser mes fichiers envoyés dans des dossiers mensuels et annuels) pour mettre toute les images en vrac dans le dossier /uploads. Comme ça, il suffit d’ajouter le nom du répertoire dans le thème et de saisir le nom de l’image dans le champ valeur :

<img src="uploads/" />

Toutefois, ces images en vrac ne sont pas une solution satisfaisante : on risque de créer plus de problèmes sur le long terme que ça en a réglé sur le court terme. Et puis, il est toujours nécessaire de télécharger les images à part, même si l’on économise la création d’un dossier ;)

2ème solution : utiliser la boite de dialogue prévue…

En réfléchissant un peu à la question, j’ai trouvé une petite astuce toute simple pour connaitre cette fameuse URL en évitant de mettre le bazar dans /uploads

  1. Ajouter une image comme vous le feriez si vous vouliez l’afficher dans le billet,
  2. Copier l’adresse de l’image qui apparait dans la boite de dialogue.
  3. Fermer la fenêtre d’importation
  4. Coller l’adresse de votre image dans le champ valeur à côté de la clé llustration dans les Champs personnalisé.

Voilà, c’est simple, efficace et sans bavure ;)

MAJ : Dans la version 2.7, l’adresse n’apparait plus dans la boite de dialogue d’importation. Il est nécessaire d’incorporer l’image pour obtenir l’url.

Articles sur le même sujet

PS : Le respect de la vie privée sur internet est important : j'ai décidé d'échanger mon bouton Like de Facebook par un bouton Faire un don de Paypal car
Il n'y pas d'amour, il n'y a que des preuves d'amour (Jean Cocteau) ;) Merci d'avance.



49 commentaires pour “WordPress — Gérer les images avec les champs personnalisés (Customs fields)”

  1. Kynerion dit :

    C’est effectivement la solution que j’utiliserai (in the future) pour gérer des miniatures de billets sur la home. Mais actuellement j’ai encore plus « trash » : le dernier billet est mis en avant avec un bloc qui va chercher la première image qu’il contient pour la transformer en background puis afficher le titre du post par-dessus ce background, via un bandeau en transparence comme ça se fait beaucoup maintenant.

    L’intérêt de ma méthode (qui est en jQuery) c’est qu’elle fonctionne aussi bien avec les images uploadées qu’avec les images linkées… et comme je suis fainéant parfois, je la trouve bien pratique pour ce dernier cas. Elle me sert aussi dans la sidebar pour afficher aléatoirement un post « featured » (donc j’utilise quand même les meta personnalisées).

    Avec ta méthode, si tu copies l’adresse de l’image qui apparaît au moment de l’upload, en fait tu récupères la miniature seulement non? L’avantage est qu’on peut paramétrer les dimensions des miniatures depuis les réglages de WordPres pour les adapter à son thème, mais on ne peut pas avoir un autre format (par exemple le ‘taille moyenne’) si on le veut une fois de temps en temps (oui c’est vrai que tous les thèmes ne s’y prêtent pas).

  2. Luc dit :

    j’ai eu le même souçi lors d’une intégration du thème the morning after (sic)…

    franchement quelle hérésie ce système de champs personalisé.

    pourquoi n’y a t il pas simplement une fonctionnalité permettant d’étendre la base de donnée et d’ajouter des champs perso dans l’interface de rédaction des billets ?

    Parce que franchement… expliquer cette notion de champs personalisée avec une personne néophyte qui veut simplement administrer son blog c’est du grand grand n’importe quoi…

    autant wordpress est vraiment pas mal sur beaucoup de point. autant il présente certains points qui me semblent fondamentaux qui sont implémenté de manière plus qu’étranges…

  3. julien dit :

    Perso j’utilise la 2ème technique pour mon thème.

    Mais sur d’autre de mes thèmes, la récupération d’image se fait soit direct en analysant les pièces jointes du billet de type image soit comme Kynerion en récupérant la 1ère url d’image contenue dans le billet. Avec a chaque fois une url d’image par défaut si rien n’est trouvé.

    La solution ultime c’est de mixer les 3 méthodes, on aurait donc une fonction qui dans l’ordre:

    -check le champs perso, si rempli ok, si vide passe à l’étape suivante -chek les pièces jointes du billet, si image trouvée ok, si vide passe à l’étape suivante -check d’url à l’intérieur du billet, si url image trouvée ok, sinon retourne soit false soit l’url de l’image par défaut

    Easy non ? ;)

  4. Francis dit :

    Luc > Je ne suis pas forcément d’accord. Expliquer la notion de champ personnalisé à l’écrit est vraiment très hardue, je le concède. Surtout pour le côté paramétrage. Par contre, quand tu fais un screencast pour expliquer la chose c’est plus simple.

    Là où je suis d’accord c’est que c’est pas super super intuitif comme truc. Maintenant, il existe des plugins qui vont chercher la première image dans l’article, qui la redimensionnent et l’affiche en home. C’est simple, clair et efficace.

    Personnellement, j’ai dû expliquer cette fonction à pas mal de personnes, et sans exemple concret c’est perdu d’avance. Et de toute manière, l’explication du paramétrage est de toute manière perdue d’avance, sauf pour ceux qui connaissent le PHP…

    Quoi qu’il en soit c’est une notion importante qui permet de belles choses. Mais bien souvent les thèmes magazines ont été codés avec les pieds et c’est un vrai sac de noeuds dès qu’on mets les mains dedans… Et même pour les thèmes payants… ;-)

  5. Bruno Bichet dit :

    @Kynerion > A priori, de cette manière on récupère le format original du visuel. Je crois (faudrait faire des tests plus poussés) que WordPress retaille l’image lorsqu’on l’insère dans le billet, vu qu’avant on a le choix entre miniature, moyenne et original.

    Tiens, à l’occasion, si tu pouvais détailler ta méthode avec jQuery, je ne suis pas contre ;)

    @Luc > « ajouter des champs perso dans l’interface de rédaction des billets ».

    Tu veux dire au lieu de mettre les mains dans le template ?

    Effectivement, si les thèmes par défaut livrés avec WordPress intégraient directement les champs personnalisés à la fin des billet ou au début, leur utilisation ne poserait pas de problème particulier.

    Sauf peut-être le fait que l’accès au Customs fields n’est plus aussi aisé dans les versions récentes de WP car auparavant on pouvait déterminer leur emplacement dans l’interface d’administration par glissé-déposé.

    M’enfin, j’espère qu’une prochaine mouture de WP (ou un plugin, je suis pas difficile) permettra de retrouver les catégories et les tags sur la droite du champs de saisie et non pas en dessous ^^

    @julien > Comme pour @Kynerion je suis curieux de connaitre ta fonction qui récupère les images « jointes » au billet.

    Pour ce thème par exemple, j’utilise les customs fields pour afficher le titre « C’est vite dit » pour pouvoir le modifier en fonction du contenu du billet.

    Dans le fichier functions.php je définis un certain nombre de variables comme $featured_alt= »C’est vite dit » et j’ai un custom field « featured » : si le champs personnalisé existe j’affiche $featured, sinon, $featured_alt.

    Ca permet pas mal de souplesse sans pour autant compliquer l’administration du blog. Enfin, pas trop : au final, s’il y a bcp de petits trucs comme ça dans un thème, ça peut devenir complexe au final. Mais bon, pas de bras, pas de chocolat, non ?

    @Francis > yep, c’est clair, qu’à expliquer, c’est pas évident, mais une fois assimilés, les customs fields sont assez puissant.

  6. julien dit :

    @Bruno

    Oui moi aussi je me sers pas mal du functions.php pour y stocker des variables en dur qui sont utilisé pour mon thème. Certes moins joli que sur une page administration, mais moins gourmand aussi (/sql).

    Pour récupérer les pièces jointes, la méthode est différente pour WP2.5 et WP2.6, ça m’a d’ailleurs causé pas mal de soucis ^^

    Pour WP2.6, attention c’est long et pas forcement très optimisé, si quelqu’un se sent de sortir un truc plus propre, je suis preneur:


    function checkurlimg($idd=false) { global $wp_query; $goquery = $wp_query->post; if (!$idd) { $idd = $goquery->ID; } $twice = get_posts('post_type=attachment&numberposts=-1&post_status=null&post_parent='.$idd); $thumbfinale = false; if ($twice && !$thumbfinale) { foreach ($twice as $value) { $monid = $montype = $monurl = $madesc = false; foreach ($value as $key => $value2) { if($key == 'ID') { $monid = $value2; } elseif($key == 'guid') { $monurl = $value2; } elseif($key == 'post_mime_type') { $montype = $value2; } elseif($key == 'post_excerpt') { $madesc = $value2; } } if (preg_match("|image|", $montype)) { $thumbfinale = $monurl; } } } if (!$thumbfinale) { $thumbfinale = 'urlpardefautviaid'; } return $thumbfinale; }

    //Utilisation dans une boucle //<img src= » » alt= »thumb » />


    Explications:

    On boucle sur toutes les pièces jointe du billet, On vérifie le « post_mime_type », si il contient « image » alors on stock l’url. On peut aussi stocker la description et l’ID (via mes variables $monid et $madesc). Enfin ion check si une url a été trouvée, si pas on rempli avec une url par défaut.

    Si vous l’utilisez en dehors de la boucle (ou que vous voulez afficher la thumb d’un billet bien précis), il suffit de préciser l’ID en paramètre de la fonction.

    Et si vous utilisez WP2.5-, il faut remplacer la variable $twice par ça:

    $twice = get_children($idd);

    PS: il se peut qu’il y ai une coquille dans le code car ce n’est qu’un fragment d’une grosse fonction d’un de mes thème ;)

  7. Luc dit :

    @Francis : « quand tu fais un screencast pour expliquer la chose c’est plus simple. »

    => Mais qui à le temps de produire des screencast de formations pour ses clients. Même de vive voie, j’aurais du mal à venir avec un concept pareil de custom tag chez un client neophyte.

    @Bruno : « Tu veux dire au lieu de mettre les mains dans le template ? »

    => Pas du tout, je bosse beaucoup (tous les jours) avec Typo3, il y’a pas mal d’extension de base. une d’actualité particulièrement… que, nous assimileront à la fonction de publication d’article de WordPress. Concrètement, quand je veux ajouter un champs, je vais créer une extension, dans laquelle je dis : Je veux ajouter un champs à la fonction « actualité » aura ce nom dans la BDD, aura se label dans l’interface de gestion ce champs sera de type : au choix text listbox zone de text, rich text etc etc tout ce que tu veux… et la pif pouf, le système fait son business, ajoute le champs à l’interface de gestion d’actu. Et moi, je vais le récupérer dans la template avec le code que je veux. Le client, il s’en fout, il a rien à retenir. dans le cadre d’une image, il à un champs qui lui pemret d’uploader un fichier ou d’en choisir un dans la liste et hop, c tout… pas de « mot clé » a retenir ni rien à expliquer, tout fonctionne tout seul.

  8. Francis dit :

    > Luc: « Mais qui à le temps de produire des screencast de formations pour ses clients » euuhh… moi ! :D J’en ai fait un qui va même être en VOD d’ici peu… Mais je comprends ce que tu veux dire. Cela dit, ce qu’il faut expliquer aux clients c’est le côté utilisateur et à ce niveau-là, même si ce n’est pas parfait, faut pas non plus avoir fait St Cyr pour comprendre. C’est une culture qu’il faut amener chez le client, pas seulement un produit, sinon, il ne l’utilisera jamais ! ;-)

  9. Luc dit :

    @Francis alors la, pas du tout d’accord… justement, pour que le client utilise le système, il faut occulter toutes les questions techniques, pour qu’il n’est justement plus qu’a « gérer le contenu ». Il veut mettre une image, il met une image, dans un champs qui s’apelle « mon image », a partir de son disque ou d’une bibliothèque,

    ensuite, comment, ou, avec quelle variable, ça s’affiche, c’est le problème du développeur, pas du client…

  10. Bruno Bichet dit :

    @Luc > Là, effectivement, c’est différent de ce que propose WordPress et c’est ce genre de chose qui manque justement à WP pour entrer dans la cour des grands CMS ;)

    Je ne connais pas du tout typo3 : c’est facile d’accès pour quelqu’un qui touche un peu WP ?

    @Francis > « C’est une culture qu’il faut amener chez le client, pas seulement un produit, sinon, il ne l’utilisera jamais ! »

    C’est très juste, mais comme le fait remarque @Luc, dans de nombreux cas, dès que ça devient un peu « technique » le client fait la tête. C’est dommage, mais c’est souvent comme ça.

    Tiens, par exemple, dans Joomla! tu peux créer autant de menu de liens que tu veux, directement depuis l’interface de gestion. Au début, j’ai rigolé car ça me semblait un peu basique comme fonction et tellement simple à faire dans le code, quand j’ai réalisé que WP ne proposait pas cette possibilité pourtant utile.

    C’est ce genre de petit « détail » qui fait toute la différence entre une solution CMS 100% orienté client et une autre, comme WP où dès qu’on veut pousser un peu le moteur, il faut entrer dans le code pour jouer avec les paramètres, ce qui fige un peu les choses pour le client.

    Après, WP est suffisamment souple pour autoriser plein de choses, mais il faut reconnaitre qu’il lui manque des fonctions ^_^

  11. Luc dit :

    @Bruno : « Je ne connais pas du tout typo3 : c’est facile d’accès pour quelqu’un qui touche un peu WP ? »

    Pour faire simple : Non.

    Dans ma boite (et c’est pas moi qui le dit), on considère qu’il faut une année de pratique pour monter en compétence sur Typo3 et pouvoir en faire quelque chose de « bien »

    Pour ma part, je m’en sert au quotidien depuis plus de 2ans, et je n’ai toujours pas fait le tour.

    C’est clairement très lourd comme système… par contre, je ne dis pas non plus que c’est la pannacé, il à du bon et du moins bon. mais clairement, il n’as aucune limites… c’est vraiment extensible à l’infini.

    Pour revenir à WordPress, je pense que pour faire un blog standard avec des fonctionnalité standard, c’est vraiment très bien, mais dès qu’on veut sortir des conventions, je pense que la limite arrive vite.

  12. Luc dit :

    @Bruno : par exemple, Typo3, ça fait tourner ça : http://www.30millionsdamis.fr/

  13. Bruno Bichet dit :

    @Luc > bon, d’ici que j’arrive à 30 millions d’amis à gérer avec un CMS il y a de la marge même en additionnant tous les réseaux sociaux où je suis inscrit ^_^v

    Il me semblait bien que la courbe d’apprentissage était un peu raide et longue pour typo3, ça à l’air de ressembler à Drupal. Enfin, d’après ce que ce que j’ai pu lire ici ou là ;)

  14. Red@ dit :

    merci pour ce tutoriel … j’avez jamais compris a quoi servait réellement les champs personnalisés et là je vois mieux.

    encore merci :)

  15. Francis dit :

    Excusez-moi les amis, je me suis mal expliqué. Quand je dis qu’il faut amener la culture dans l’entreprise, je ne parle pas de développement, mais de la culture du blogging. Bien sûr qu’on ne va pas lui expliquer comment insérer les codes des custom fields dans son thème. L’utilisation est déjà assez difficile à expliquer, alors si en plus faut parler développement ça n’a aucun sens. Non, je parlais uniquement de la culture « blogging ». Je me suis trouvé face à un client qui ne comprenait pas le système de commentaires, de spams & cie. Il a fallu prendre le temps de lui inculquer un peu de culture des blogs pour que ça rentre enfin dans sa tête… D’ailleurs, remarquez que le gars voulait un blog sans trop savoir à quoi ça sert !! ;-)

  16. Luc dit :

    Pff pff…

    « mais de la culture du blogging » => C’est tellement réducteur… pk tout le monde ramène tout au blogging… mince un blog ce n’est qu’un site d’actualité… Parlons de culture web en entier et tout ce dont cela découle…

    « L’utilisation est déjà assez difficile à expliquer, » =>Et c’est justement là le problème… cette gestion des customfields (coté rédacteur) est complètement imbittable pour un noob… Si l’implémentation était mieux faire, ce serais plus simple a utiliser et donc plus efficace aussi.

    « alors si en plus faut parler développement ça n’a aucun sens. » => Justement, c’est la qu’on ne se comprend pas. à aucun moment, je n’ai dit qu’il fallais parler développement avec l’utilisateur final, comme je l’ai souligné : « ensuite, comment, ou, avec quelle variable, ça s’affiche, c’est le problème du développeur, pas du client… »

  17. Francis dit :

    Luc > Pourquoi « Pff pff… » ???

    Culture blogging > Indispensable quand on te demande un « corporate blog ». Le client à ce niveau-là se fout du web. Ce qui l’intéresse c’est d’avoir un journal pour expliquer au monde entier (web) ou à son équipe (intranet) différentes choses. Lui ce qu’il veut c’est qu’on lui explique comment communiquer, comment partager. Il veut du concret très vite.

    Custom Fields > Oui, je suis d’accord que c’est difficile d’accès

    Développement > Je crois que t’es parano !! :mrgreen: J’ai juste dit que je m’étais mal exprimé et qu’effectivement l’utilisateur n’a pas à connaître le développement. Y a absolument pas de malentendu à ce niveau-là, on est d’accord !! ;-)

  18. Luc dit :

    @Francis :

    « Développement > Je crois que t’es parano !! J’ai juste dit que je m’étais mal exprimé et qu’effectivement l’utilisateur n’a pas à connaître le développement. Y a absolument pas de malentendu à ce niveau-là, on est d’accord !! »

    => Effectivement ;) y’a eu incompréhension. :) pas facile tous les jours la vie dans la commentaires.

    « Pourquoi “Pff pff…” ??? »

    => Outre le fait que les blogs sont effectivement une révolution dans la diffusion d’information. De mon point de vue, bien souvent, un client qui vient avec une demande du type « j’aimerai avoir un blog pour mon entreprise ». vient avec cette demande parce qu’il a entendu parler de blog que c’est hype etc etc… perso, plutot que de lui conseiller un « corporate blog » je lui conseillerai un « site corporate » avec une fonctionnalité « news » a laquelle on ajouterai une possibilité de commentaire. Les trackbacks, avec les problèmes de spams qu’ils engendrent, ne sont pas, necessaire, mais ce n’est toujours que mon avis.

    C’est un point de vue général, mais je trouve que, dans une certaine mesure, en ce moment, le web se limite trop au phénomène de « blog »

  19. Luc dit :

    Appendice au commentaire précédent.

    Le problème sur l’idée de partir sur un « blog corporate »

    c’est qu’une fois que le client a assimilé un peu les possibilité qu’offre les applications web. il vient avec des demandes de plus en plus complexe qui ne peuvent plus être gérer avec un blog, alors qu’elle auraient facilement été implémentées dans un site global.

  20. Bruno Bichet dit :

    @Luc > « il vient avec des demandes de plus en plus complexe qui ne peuvent plus être gérer avec un blog »

    Ca doit effectivement arriver souvent vu que l’appétit vient en mangeant. Mais même dans ce cas, je suis d’avis de proposer un blog dans un premier temps, vu que c’est ce que demande le client, et ensuite, de lui proposer un site plus corporate en fonction de ses nouvelles exigeances.

    Mon sentiment, c’est que le blog intégré au site de l’entreprise, c’est comme pour les légumes qu’on arrache de la terre : ils perdent très vite leurs vitamines ;))

    Pour mettre mon grain de sel sur la discussion avec @Francis concernant le degré de pédagogie à mettre en oeuvre avec les clients, je crois qu’il n’y a pas de règles immuables, même si plus c’est simple à utiliser et plus ça sera utilisé comme il faut :)

  21. Luc dit :

    @Bruno : « je suis d’avis de proposer un blog dans un premier temps, vu que c’est ce que demande le client, et ensuite, de lui proposer un site plus corporate en fonction de ses nouvelles exigeances. »

    => Tout a fait, mais je pense qu’il vaut mieux utiliser directement une plateforme plus grosse, quitte a passer un peu plus de temps sur l’implémentations des fonctionnalités standard afin de pouvoir être plus réactif sur les évolution et ne pas être limité par les possibilité de la plateforme.

    enfin dans tous les cas c’est un avis subjectif, dans tous les cas, c’est le rapport avec le client qui détermine.

    Quelle est la probabilité pour qu’il demande vraiment une évolution? dans combien de temps ? Ai-je vraiment le temps d’implémenter quelque chose de plus lourd ? Est ce que ça vaut vraiment le coup ?

    etc etc…

    Comme bien souvent, il n’y a pas de bonne réponses, et il n’y a pas UNE Méthode qui est la bonne :)

    Fort interessant ce petit débat :)

  22. Francis dit :

    @luc @bruno: en fait, tout dépend de l’entreprise et de sa culture. Où je vis, sur Bâle en Suisse, mes contacts sont uniquement anglophones ( 2 des 6 plus grosses boîtes de pharma ) et on y a une culture très anglosaxones, voire américaine. Et là-bas le « corporate blog », ce n’est pas tendance. C’est un outil de communication dont de plus en plus de monde prend conscience de la puissance. Idem pour certaines boîtes de comm avec lesquelles je travaille, anglophones également.

    Par contre, si on excepte la culture britannique, c’est vrai que le blog est très hype. Et je dirais que s’en est même dangeureux. Les personnes veulent un blog sans en connaître les tenants et les aboutissants. et puis, des fois, quand ils comprennent de quoi il en retourne, il te dise: « ouais, mais en fait, je ne peux pas en avoir un, parce que la politique de la boîte m’empêche de parler de ça et de ça, et que ça c’est confidentiel, et que j’ai pas envie de créer des conflits ou de donner des idées à certains, etc… Du coup, ils préfèreraient un site web avec une newsletter pour donner des news. Et puis, non, au final, on va garder ça en interne… Et puis, est-ce que les gens vont prendre le temps de lire ? Bon, et puis ça tourne en rond pendant des mois…

    Donc, effectivement il y a de tout, mais je suis toujours étonné de voir l’écart entre des départements d’une même boîte, dont certains sont positionnés aux US et d’autres en Europe. Même au sein de la même boîte la culture peut être très différente.

    Mais c’est vrai que le danger est souvent le « hype » des mecs qui pensent tout connaître, qui veulent tout et qui au final s’emmèlent les pinceaux à tel point qu’ils inventent une excuse pour repousser le projet !! ;-)

    Bref, je crois qu’on est tous d’accord et que selon nos projets et les clients qu’on fréquente, on peut tomber sur des cas très différents. Mais en ce qui me concerne, même si j’ai la chance de tomber parfois sur des projets super intéressants parce que très porteurs, il y a quand même une bonne majorité qui ne savent ABSOLUMENT pas où ils mettent les pieds, mais « ça en jette » d’avoir un blog…

    PS: discussion super intéressante !! ;-)

  23. Luc dit :

    @Francis : Donc toi tu considère un « corp blog », en temps que communication complètement informelle. support dans lequel on diffuse vraiment l’information au quotidien telle qu’elle vient.

    Pour ma part, je visualisait le coup de blog corporate vraiment comme un moyen de diffuser de la news d’ou ma volonté de parler d’actualité.

    effectivement si l’on considère que tu place en plus une notion de formatage de l’information.

    Dans ce cas, je pense que quelque chose de bien peut être de communiquer sur plusieur canaux.

    d’un coté les « actus » que je propose, avec une fonctionnalité de comentaire comme évoqué (tout comme un blog qoi…)

    et de l’autre un « blog » pour la communication quotidienne et informelle. Blog, d’ailleur qui sera a priori lu uniquement par les « fans » de la boite. les actus, elles seront a destination du grand public et bcp plus formalisée ?

  24. Luc dit :

    hmmmmmm…. la il se fait un peu tard… et demain c’est journée parc d’attraction, cela dit, dimanche je pense que je ferais un petit billet synthèse de toute cetyte discussion.

    super enrichissante entre les différence de point de vue et de culture.

    J’adore ça :)

  25. Francis dit :

    Luc > Le corporate blog, tel que je le vends, pas forcément toujours tel que je le vois, c’est comme un outil de communication interne, donc on diffuse l’info, qui peut être formelle mais en y apportant des données informelles, en posant des questions. Et puis, y en a toujours pour l’internet, qui seront plus des blogs pros ou sur un domaine d’expertise particulier.

    Mais ça peut être de la news. Le truc c’est que le blog ne touchera pas forcément les mêmes personnes que le site…

    Bonne journée au parce d’attractions !! ;-)

  26. Francis dit :

    Super ton billet Luc ! ;-)

  27. Luc dit :

    Le débat à changé de café ;)

  28. Bruno Bichet dit :

    @Luc > Très bien ton billet. Comme le débat a changé de café, j’ai répondu chez toi ;))

  29. leX dit :

    Bonjour,

    Je suis novice et je dois dire que j’ai également des problèmes avec les champs personnalisés. Pour exemple, je viens d’installer un nouveau thème pour wordpress (wp-pixels, http://www.wp-magazine.se/free-theme-wp-pixels/), j’ai tenté pas mal de chose mais les images liées aux articles ne s’affichent pas sur ma page d’accueil.

    Au final je vais devoir malheureusement changer de thème, bien que celui ci me plaisait… J’ai posté sur divers forum sans avoir de réponse… Donc si quelqu’un veut m’aider il est le bien venu lol.

  30. Francis dit :

    leX> Des fois, c’est tout simplement une histoire de droits sur les fichiers des images, des scripts s’il y en a ou alors du cache de ces scripts…

  31. leX dit :

    Francis> Oui mais même les images qui sont fournis avec le thème (représentant des pingouins lol) n’apparaissent pas. Enfin, je dois avouer que je suis assez perdu. Sur ce genre de thème le php n’est pas à modifier normalement non ? Parce que ds l’exemple il est indiqué qu’il ne suffit que de suivre les instructions niveau clés et valeur, sachant qu’il y a déjà un espace réservé à ces images.

  32. Bruno Bichet dit :

    @leX : les images que tu ajoutes dans un billet, elle apparaissent ?

    Sinon, c’est peut-être que tu as « oublié » d’uploader les images, ou alors pas dans le bon répertoire. Ca arrive plus souvent qu’on ne le pense :)

  33. leX dit :

    Bruno> Et bien j’ai essayé plusieurs chose. Uploader les images à la source sur l’espace ftp à l’endroit approprié ; prendre directement la source de l’image via l’article, mais rien n’y fait. Je suis pourtant l’exemple du lien mis plus duquel j’ai dl le théme, mais cela ne change rien. Donc je commence à me demander si je ne dois pas au final modifier quelque chose sur php…

  34. Bruno Bichet dit :

    @leX: Je viens de jeter un oeil sur la documentation de ton thème. As-tu bien un dossier /featured/ à la racine du thème wp-pixel ? Et te contentes-tu du nom de l’images dans le champs « Valeur » du champs personnalisée ? Et enfin, As-tu bien uploadé les images dans le dossier /featured/ via FTP ?

    Ne m’en veut pas si mes questions paraissent un peu « bête », mais les problèmes viennent souvent d’un oubli très basique.

    Sinon, à première vue, tu ne devrais pas avoir à aller dans le code pour gérer les vignettes.

  35. leX dit :

    Bruno> Tout d’abord merci de t’être penché plus amplement sur mon problème.

    Concernant le dossier Featured il est bien à la racine du thème wp-pixels. Pour ce qui est de la valeur, j’ai tout d’abord utilisé le nom de l’image (ex : tux1.jpg) puis j’ai essayé en désespoir de cause lol avec l’url, de la manière dont cela est expliqué dans ton article en uploadant l’image directement sur le billet. Et enfin les images sont bien dans le dossier Featured.

    Je suis un peu perdu. Je commence à me demander si le probléme ne vient pas de la version 2.5.1 de wordpress. Pourtant sur le site duquel j’ai dl le thème, il est fait mention que cette version suffit…

    Petite question qui peut paraitre idiote, en « clés » c’est bien « Image » que je dois mettre ?! Car j’ai essayé avec, sans résultat, donc j’ai tenté avec « featured », « small », … comme indiqué dans l’exemple du site mais rien n’y fait. Peut être que le probléme doit être tout simple, mais tant que je ne l’aurai pas trouvé…

    Les seules options qu’il me reste sont de supprimer le thème et de le réinstaller, et si rien n’y fait, je prendrais la version 2.6.1. Et si là encore rien n’y fait j’oublierai ce thème lol.

  36. pickupjojo dit :

    Comment j’ai pu louper cet article ? Superbe ressource qui ne devrait plus tarder à me servir. Merci Bruno. :)

  37. Merci beaucoup pour ces informations! Je les ai implantées sur mon siteweb et elles fonctionnent parfaitement. Je peux désormais affichier mes image avec mon billet.

    Personnellement je préfère utiliser un client FTP pour uploader mes images… c’est beaucoup plus rapide et je peux les mettre exactement où je veux. Cela simplifie grandement l’URL de l’image par la suite!

    Merci encore une fois!

  38. jahmasta dit :

    Bonjour une petite question bête de novice mais comment afficher une image placée dans un custom field dans une page (non un post) ? J’ai fait quelques recherche mais impossible de trouver la réponse Merci

  39. Oli dit :

    Bonjour,

    si j’ai bien compris, on peut placer une image perso dans un billet (= extrait d’article). Mais est-ce possible avec un texte personnalisé qui ne se trouve pas dans l’article complet ? Idem pour un lien ?

    Pour en revenir au sujet de l’article, quand je colle «  » dans mon template loop.php, j’ai une erreur, je me plante d’endroit ou le coller ?

    Merci

  40. Oli dit :

    Pour revenuir a ma question,

    ou copier le code -php $image = get_post_meta($post-&……- ? Ensuite, je vais éditer un de mes articles, je tape « illustration » dans « key » et dans « value » je colle le code de l’url mais rien ne s’affiche.

    Possible de m’expliquer plus clairement ??

    merci

  41. Bruno Bichet dit :

    @Oli: On peut placer ce bout de code n’importe où au-dessus de l’appel de l’image à condition qu’il soit bien entourer des balisees php

  42. fred dit :

    Salut à tous, je vois qu’il n’y a que des cracks ici. J’ai un probleme d’affichage d’image dans le slide pannel de mon theme EPSILON sur WordPress. Je pense avoir essayé pas mal de choses indiquées sur les forums mais je patauge, d’autant plus que je découvre votre language. Moi je suis dans l’image pas dans le develloppement. Une ame charitable aurait elle 5 mn à m’accorder pour remédier à cela ? Merci d’avance F

  43. Graziela dit :

    Bonjour, J’ai installé le thème « Equilibrium theme » mais impossible de mettre les prévisualisation des images, au dessus des articles, pourtant j’ai bien ajouté l’url de l’image dans le champ personnalisable..

    Je mets Valeurs « Image », ensuite j’indique l’url de l’image http://www.latetedanslesimages.fr/wp-content/upload/blablabla.jpg Mais rien apparait sur ma page d’accueil..

    Est ce que quelqu’un aurait la gentilesse de bien vouloir m’aider..

    Merci d’avance

  44. Emmanuel Ferran dit :

    Bonjour, je suis novice sous wordpress, j utilis le theme colorful curve, ce theme necessite l’usage de champs personnalisés pour affiché les images. j ai du manquer une info dans ceta article car en creant un champs du nom illustration et enmettant l’url de l’image dans le champs valeur je n’ai pas le resultat escompté. quelqu’un pourrait il m’expliquer pourquoi?

  45. Luc dit :

    Je viens de me rendre compte que mon lien, n’allait pas à la bonne adresse…

    voici le lien correct : http://lucmuller.free.fr/blog/index.php?article=566-difference-entre-les-blogs-et-les-sites-d-actualites

    ha ha 2ans plus tard :p

  46. Luc dit :

    P.S. : j’ai toujours pas changé de point de vue ^^

  47. Yann dit :

    Bonjour, Étant novice WordPress, j’ai bien noté l’astuce des custom fields pour gérer une image. Ma question est la suivante : quel est le bout de code qui permettra d’afficher le contenu de l’attribut alt que j’ai saisi lorsque j’ai uploadé l’image ?

    Merci.

  48. […] WordPress — Gérer les images avec les champs personnalisés (Customs fields) Ne dites pas à ma mère que je suis artisan en architecture de l'information appliquée aux sites web : elle croit que je suis webdesigner, intégrateur HTML & CSS, rédacteur web, formateur NTIC et consultant en webmarketing depuis 2001 ! Voulez-vous en savoir plus ? […]

Laissez un commentaire

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Les commentaires sont publiés sous votre pleine et entière responsabilité et ne doivent pas contrevenir aux lois et règlementations en vigueur. Les propos racistes ou antisémites, diffamatoire ou injurieux, divulguant des informations fausses, relatives à la vie privée d'une personne ou utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteurs ne sont pas les bienvenus et seront modérés sans modération.

Merci d'être constructif et n'oubliez pas : « sans la liberté de ramer il n'est point d'éloge flotteur ! »



Colophon

CSS & Webdesign est une publication irrégulomadaire à tendance hebdomadaire
éditée par Bruno Bichet qui carbure à WordPress et au café équitable.
Tous droits réservés © 2006 - 2011.

Contactez l'auteur du site