Sites de contenus vs sites commerciaux ?

Rigueur. Et passion !

Ne dites pas à ma mère que je suis artisan en architecture de l'information appliquée aux sites web : elle croit que je suis webdesigner, intégrateur HTML & CSS, rédacteur web, formateur NTIC et consultant en webmarketing depuis 2001 ! Voulez-vous en savoir plus ?

Le blog de l'intégrateur web

Sites de contenus vs sites commerciaux ?

La notion de pertinence est centrale. Les choix de Google dans la détermination de ce qui est pertinent ou non sont-ils innocents ?
Favoriser les sites de contenus, n’est-ce pas exclure de fait les sites d’entreprises ?

Eh oui, ce n’est pas toujours possible de faire du contenu intéressant quand on fait un métier qui n’est pas grand public.

J’ai saisi mon clavier suite à un commentaire du billet Faut-il payer des liens pour augmenter sa popularité ? paru sur le blog AbondanceOlivier Andrieu aborde l’achat de liens sponsorisés sur des sites à fort PageRank. La position de l’auteur est la suivante :

J’ajouterais même qu’en être réduit à ce type d’expédients [acheter des liens sponsorisés] revient à avouer la faiblesse du contenu de son propre site : acheter des liens, cela signifie qu’on ne peut en obtenir de façon naturelle, comme un site de bonne qualité en gagne rapidement lorsqu’il est souvent consulté grâce à sa valeur intrinsèque, « organique »…

Don’t do evil do business

Dans les commentaires qui ont suivis je note beaucoup d’amertume venant des webmasters de sites commerciaux qui ne comprennent pas pourquoi Google s’autorise la vente d’AdWords tout en interdisant l’achat et la vente de PageRank au kilo via les liens sponsorisés…

Il est de bon ton de se liguer contre les puissants, et de ce point de vue, Google est une cible privilégiée et prête le flan aux critiques : on ne joue pas impunément le rôle de gendarme du web.

Pour autant, laisser penser que Google est un parasite sans valeur ajoutée qui profite sans vergogne du web en prélevant sa dime au passage est assez surréaliste. Je me souviens qu’avant l’arrivée de Google sur le marché, les résultats permettaient plus souvent qu’à leur tour de s’ouvrir sur l’inconnu, et je reste poli ;)

En permettant aux internautes de trouver rapidement des réponses à leurs questions, la valeur ajoutée de Google à la communauté est immense. Le fait que Google pousse les entreprises à acheter des mots-clés AdWords pour exister dans des résultats (privilégiant naturellement les sites à forte valeur ajoutée au niveau des contenus) est une critique récurrente ; je suis convaincu que c’est plutôt une bonne chose.

Le fait de se plaindre d’avoir du contenu qualifié au lieu de « fermes de liens » plus ou moins déguisées m’étonnera toujours. La séparation dans les SERP des pages à contenu purement commercial, des pages dont le but est d’informer gratuitement les visiteurs a été une avancée majeure pour le web.

Sans cette distinction, le web tel qu’on le pratique aujourd’hui ne serait qu’une vaste foire d’empoigne aux mains de quelques sociétés et de leurs régies publicitaires. Qu’on se le dise.

Favoriser les sites de contenus, n’est-ce pas exclure de fait les sites d’entreprises ?

Pour en revenir à la citation de départ qui m’a fait réagir, il est heureusement possible pour une entreprise — quel que soit son secteur d’activité et quel que soit la complexité de son offre commerciale — d’être présente dans les résultats naturels… A condition d’accepter de travailler dur pour trouver la bonne approche rédactionnelle et la régularité nécessaire pour que ça se sache.

Et si on lançait un blog d’entreprise ?

Pour autant, cela ne signifie pas qu’il suffit de lancer un blog d’entreprise pour économiser le budget des mots-clés AdWords en comptant sur les backlinks : ils ne viendront pas spontanément mais après une immersion in vivo dans l’écosystème de l’entreprise afin d’en cartographier la marketosphère et de s’y faire une place.

Articles sur le même sujet

PS : Le respect de la vie privée sur internet est important : j'ai décidé d'échanger mon bouton Like de Facebook par un bouton Faire un don de Paypal car
Il n'y pas d'amour, il n'y a que des preuves d'amour (Jean Cocteau) ;) Merci d'avance.



17 commentaires pour “Sites de contenus vs sites commerciaux ?”

  1. C_cil dit :

    Bel article, bravo ! Rien de mieux qu’un contenu bien travaillé pour donner de la valeur à votre site aux yeux de google… Bien que cela demande parfois beaucoup d’effort, quelque soit votre secteur d’activité, il est possible de créer un contenu pertinent. De plus, en donnant plus de valeur à votre site, l’échange de liens deviendra soudainement beaucoup plus facile… N’oubliez pas non plus, qu’un site avec du contenu vous permet de créer un climat de proximité et de confiance avec vos clients…

  2. Jukien dit :

    Excellent article : complet et très bien ficelé ! Merci.

    En effet, rien n’empeche une entreprise de créer un blog, afin d’essayer de mettre en avant son site marchand. Mais est-ce aussi simple ? Est-ce assez efficace ? En effet, de plus en plus d’entreprises sont intégralement basées sur Internet ; Dans ces conditions, aucun droit à l’erreur…

    Une autre solution efficace selon moi : obtenir des partenariats avec des sites de contenu. Par exemple, des vendeurs de matériel informatique noue des liens directs avec des sites de « test » de ce même matériel. Ca semble plutôt efficace.

  3. mehdi dit :

    google comprend de plus en plus ce que cherche l’internaute, s’il cherche de l’information, les sites de contenu ssquattent les premières résultats, s’il cherche a comparer ou acheter les sites commerciaux sont plus favorisé, avec un site de petites annonces le contenu n’est pas au top mais je constate que la qqualité des visiteurs s’améliore de plus en plus et le taux de tarnsformation pour les annonceurs ne fait que augmenter, le problème ne vient pas de google en premier lieu mais du pourcentage des internaute qui veulent acheter contre ceux qui cherche de l’info, internet reste en premier lieu une source d’information plus qu’un marcher donc la solution comme dans le monde réel est de faire de la pub, donc acheter des liens sponsorisé.

  4. Nicolas dit :

    Je trouve ça bien aussi, c’est comme ça qu’on voit de plus en plus les boutiques spécialisées se placer devant les comparateurs de prix dans les SERP, ce qui me parait logique.

    Quand on recherche une entreprise, il faut « simplement » savoir chercher pour la trouver (notions géographique, de spécialisation, ou tout simplement google n’est pas seul au monde).

    Et puis puis après tout, le but de google et d’indexer, trier et ressortir de façon pertinente du contenu, or les sites d’entreprises ressortent surtout du contenu « nombrilique » sans intérêt pour la plupart des visiteurs… Alors pourquoi aller les placer devant si ils ne sont pas pertinent ?

  5. Credit rapide dit :

    Bravo pour cette excellent article! Il va s’en dire que le web de l’avenir appartient au blogs… les utilisateurs ont beaucoup plus confiance en un blog qu’un site qui tente de leur vendre toute sorte de trucs.

  6. Deep Quotes dit :

    Moi j’ai bien hâte de voir l’avenir des blogs… Je crois qu’il s’agit de l’engin du futur pour faire un peu de sous sur internet.

  7. Nicolas dit :

    Lorsqu’on a une très très petite entreprise (c’est à dire qu’on est tout seul), on a plus de liberté sur le choix de son site web, entre site vitrine ou site de contenu.

    J’ai choisi de faire les deux grâces à un blog avec beaucoup de contenu, mais avec quand même un minimum de commercial.

    Je pense que c’est une bonne solution, car avec le contenu que je propose, je me démarque définitivement des autres sites web sur la requête que je vise (c’est à dire la visite virtuelle)

  8. Ahmed dit :

    Bien que cela demande beaucoup d’effort mais il faut toujours attirer l’attention de google !!! Google favoriser les sites de contenus !! c’est évidant Article complet et très bien ficelé ! Merci.

  9. Wassouf dit :

    Sites de contenus vs sites commerciaux !!! Pour Google , je pense qu’il favorise les sites de contenus. Merci

  10. Greg dit :

    Le contenu Vs le commerce. C’est une façon intéressante de comparer le statique et le dynamique. Le commentaire de Mhedi est assez pertinent sur la position de Google sur la toile. Google indexe, classifie et trouve des contenus. Il va de soit qu’un site dont le contenu est succin et pas mis à jour souvent aura du mal à emmerger. Mais c’est pareil dans le commerce en dur. Si vous souhaitez vendre ou attirer du client, il vous faut de l’assortiment et du réassort, comme Zara, H&M ou Carrefour. Pour ce qui est de savoir chercher, il y a de l’idée dans la remarque. A la différence que ce n’est pas à l’homme d’apprendre la machine, mais l’inverse. Mis à part ce détail d’approche, le commentaire de Nicolas montre une autre facette de la recherche : celui qui sait ce qu’il veut, finira par trouver en creusant plus et non en restant en surface. Au final, certains développeurs ou directeurs web trouverons pertinent de s’associer avec de blogzines ou de maintenir leur propre blog d’entreprise, ce qui en réalité n’est rien de plus que de tenir à jour sa communication, comme dans le commerce réel, l’investissement attribué devant être portionnel à la part de virtuel dans son activité. Donc comme le dit Bruno, Google fait bien son travail, reste au directeurs web de bien faire le leur.

  11. 1600 dit :

    article trés intérréssant;) pour un de mes sites, quand je tape ma requête principale(concuranciel), les 10 premiers résultats ne sont que des sites commerciaux!!!! et les sites de contenu à la poubelle! alors pour répondre a ta question: non! les choix de google pour détérminer si un site est pertinent ou non ne sont pas innocents…

  12. Le contenu et les backlinks sont indissociables :)

  13. Google n’a jamais aime qu’on perturbe son algo via des mécanismes qu’il lui est impossible de controler !

  14. Jassar dit :

    contenu sans referencement = referencement sans contenu referencement + contenu = site web bien classé chez tout les moteurs de recherche

  15. J’adhère complètement à votre approche. j’avais d’ailleurs publié un article avec des cas concrets de blogs d’entreprises.

    Dans tous les cas cités, le blog est un générateur de trafic qu’il aurait été quasiment impossible de récupérer sur les seules boutiques en ligne.

    D’ailleurs, cette solution est tellement simple à mettre en oeuvre, que je me demande encore pourquoi certains sont à la traine depuis longtemps.

  16. Bruno Bichet dit :

    Sylvain — Je crois que ceux qui sont à la traine n’ont pas les moyens humains en interne pour le faire, surtout en terme de capacité de rédaction régulière de qualité ;)

    • Sylvain dit :

      Sans doute. Quoi que le contenu, cela s’achète aussi. Employer un rédacteur pour un article par semaine n’est pas forcément très cher en regard du trafic apporté. Reste a bien l’orienter en terme de sujet afin d’obtenir des visites de la part de cibles utiles. Au global, cela ne revient pas si cher que cela et peut sacrément booster le CA. Bon, pour celui qui ne veut rien dépenser, on peut toujours rappeler l’adage qui dit que l’on ne récolte que ce que l’on sème.

Laissez un commentaire

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Les commentaires sont publiés sous votre pleine et entière responsabilité et ne doivent pas contrevenir aux lois et règlementations en vigueur. Les propos racistes ou antisémites, diffamatoire ou injurieux, divulguant des informations fausses, relatives à la vie privée d'une personne ou utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteurs ne sont pas les bienvenus et seront modérés sans modération.

Merci d'être constructif et n'oubliez pas : « sans la liberté de ramer il n'est point d'éloge flotteur ! »



Colophon

CSS & Webdesign est une publication irrégulomadaire à tendance hebdomadaire
éditée par Bruno Bichet qui carbure à WordPress et au café équitable.
Tous droits réservés © 2006 - 2011.

Contactez l'auteur du site