Que manque-t-il à WordPress ?

Rigueur. Et passion !

Ne dites pas à ma mère que je suis artisan en architecture de l'information appliquée aux sites web : elle croit que je suis webdesigner, intégrateur HTML & CSS, rédacteur web, formateur NTIC et consultant en webmarketing depuis 2001 ! Voulez-vous en savoir plus ?

Le blog de l'intégrateur web

Que manque-t-il à WordPress ?

A force de lire que WordPress est la Rolls des CMS spécialisée dans l’édition de blogs et qu’il se défend pas mal comme CMS tout court, j’ai cherché la petite bête pour mettre au jour les choses qui manquent ou qui restent perfectibles. Je sais que des plugins existent pour pallier quelques insuffisances, mais j’ai préféré me focaliser sur la version standard pour permettre d’éventuelles comparaisons avec d’autres outils de gestion de contenus.

Des catégories un peu laxistes

Dans WordPress, les articles s’organisent principalement en catégories et sous-catégories, ce qui semble suffisant dans la plupart des cas. Toutefois, le fait de pouvoir classer un article dans plusieurs catégories rend ce système peu fiable : un billet peut se retrouver dans la sous-catégorie Photoshop sans passer par la case Graphisme, par exemple… Au bout d’un moment, on en vient vite à se demander si l’abandon des catégories au profit des tags ne serait pas une bonne idée ;)

Manquerait pas un niveau ?

Par ailleurs, il manque certainement un niveau supplémentaire pour classer les articles, comme c’est le cas dans Joomla! qui propose les Sections pour regrouper les catégories. On peut ainsi ventiler les contenus de manière plus efficace, et surtout, on peut pratiquement tout classer de cette façon. Ce niveau est indispensable lorsqu’on présente des savoirs encyclopédiques ou, plus modestement, des tutoriels.

Trop de chemins tue le chemin

Dans WordPress (et les autres systèmes de blog), le fait que la même information soit accessible de plusieurs manières (catégories, tags, archives, etc.) ne signifie pas pour autant qu’elle sera trouvée facilement.

A cet égard, il suffit de consulter ses statistiques de fréquentation pour s’apercevoir que ces entrées sont assez peu utilisées par les internautes qui arrivent pour la plupart directement sur les articles via Google ou sur la page d’accueil ; le scroll vertical faisant alors office de navigation pifométrique…

Maillage interne

Contrairement à Joomla! qui propose de créer des menus en veux-tu en voilà en ajoutant des liens à partir de la console d’administration, WordPress ne propose pas d’outils dédiés. Il existe bien une possibilité en détournant la blogoliste de son objectif premier, mais il faut de toutes manières mettre les mains dans le code pour jouer avec les paramètres optionnels de la fonction Liste de liens.

Par ailleurs, une fonction apparue avec la RC1 de Dotclear notamment, rend possible la création d’un lien vers un ancien billet sans quitter l’édition du billet pour rechercher l’URL du billet en question et sans faire de fastidieux copiés-collés d’un onglet ou d’une fenêtre à l’autre.

Ajouter des identifiants de classe CSS

Ce qui serait vraiment top, c’est de pouvoir ajouter une classe facilement lorsqu’on insère un élément HTML depuis l’éditeur visuel comme c’est le cas pour les images. En fait, ce qu’il faudrait, c’est que WordPress se comporte comme certains éditeur HTML WYSIWYG, afin d’élargir un peu la palette des balises HTML.

Splitter un article

WordPress permet de splitter un article en plusieurs parties, mais chacune d’entre elles ne reste accessible que par un identifiant numérique. Plume CMS quant à lui propose, dès l’édition de l’article, la création de  chapitres qui deviendront autant de parties accessibles par un titre explicite donné lors de la rédaction.

Système de recherche interne

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais j’utilise souvent mon blog pour rechercher des ressources. Or, le formulaire de recherche proposé par défaut retourne des résultats vraiment très large dès lors que de nombreux billets traitent du même sujet. Le pire étant que les résultats suivent eux-aussi l’ordre anté-chronologique, sans soucis de pertinence en terme de contenu. C’est peut-être même la pire fonction de recherche qu’il m’ait été donné d’utiliser ^^

En bref

Si WordPress est une plate-forme de blog très complète qui peut se prévaloir du titre de CMS pour une grande partie des projets de sites web professionnels, il reste de nombreux points bloquants dès lors que le projet nécessite une certaine rigueur dans l’organisation des données.

Note : J’ai commencé ce billet en août 2008 pour faire le point sur les petites ou grandes choses qui manquaient à WordPress, notamment par rapport à d’autres CMS. A l’époque j’avais lancé une chaine de blog pour recueillir le sentiment des utilisateurs de WordPress. Avec un peu de retard, voici la récolte :

Articles sur le même sujet

PS : Le respect de la vie privée sur internet est important : j'ai décidé d'échanger mon bouton Like de Facebook par un bouton Faire un don de Paypal car
Il n'y pas d'amour, il n'y a que des preuves d'amour (Jean Cocteau) ;) Merci d'avance.



39 commentaires pour “Que manque-t-il à WordPress ?”

  1. Intéressant cet article. Je ne savais pas qu’on pouvait découper un article en plusieurs parties… Et je te rejoins complètement sur le fait qu’un niveau supplémentaire pour classer les catégories serait très utile.

  2. LeBen dit :

    Parfaitement d’accord, WordPress est un logiciel génial; ergonomique, plutôt puissant et relativement facile à comprendre (architecture, plugins, thèmes, codex, etc.). Mais il manque effectivement encore quelques petites choses. Les classes CSS me seraient bien utiles :-)

  3. NightAngel dit :

    Je suis entièrement d’accord avec ce qui est dit dans ce billet :) Je rappelle tout de même, si cela est nécessaire, que WordPress avait initialement pour vocation d’être un moteur de blog et non un CMS à proprement parler. Il n’est cependant pas contestable que WordPress, tend depuis plusieurs versions déjà, à devenir un CMS à part entière. Et pour cela il lui manque en effet des fonctions qui lui font défaut, espérons (mais je suis assez optimiste à ce niveau là) que ces dernières arriveront sans plus tarder. Pour utiliser WP comme CMS il faut souvent y ajouter un bon nombre de plugins et/ou taper dans le Codex afin de procéder à d’importantes modifications dans plusieurs fichiers.

    @LeBen : Je ne suis pas sûr que l’on parle de la même chose mais, même si cela n’est pas nativement intégré, il existe le plugin (extension pardon LOL) « Easy JS and CSS  » : http://wordpress.org/extend/plugins/easyjscss/

  4. Christophe dit :

    Pour le niveau manquant c’est pas jouable avec les catégories parents par hasard ? :)

  5. Je n’en suis qu’à mes débuts avec WordPress et je partage tes opinions notamment en terme de classement des articles, pour les autres points, je ne peux qu’appuyer sans en avoir trop fait l’expérience.

    Là où j’accroche le plus avec WordPress, c’est de ne pas avoir de Widget permettant l’utilisation de Google Analytics par exemple. Les statistiques de WordPress ne suffisent pas du tout au besoins et la seule manière d’y pallier est d’héberger sois-même son site WordPress et d’en modifier le code et ajouter des plugins. Dans la même ordre d’idée, la possibilité de vendre sois-même des espaces publicitaires sur notre blogue seraient un atout majeur. J’accepterais même de débourser un petit montant annuellement pour ça dans les options payantes.

    Très intéressant, j’ajoute ce blogue à mes feeds.

  6. Nicolas dit :

    Ce qui me manque c’est la gestion de la disposition des liens de la blogroll et le fait de ne pas pouvoir mettre de .html aux pages alors qu’aux articles on peut.

    Après pour le moteur de recherche, je suis comme toi.

  7. Victor Brito dit :

    Un point qui doit certainement manquer à WordPress : un langage de templates, qui permet à un intégrateur qui ignore tout de PHP de pouvoir créer ses propres gabarits de page (avec boucles, gestion de conditions…), comme Spip ou DotClear 2 (DotClear 2 qui permet, néanmoins, moyennant activation dans le panneau d’administration, d’utiliser du PHP dans ses templates).

    Quant à la suggestion de transformer en simples tags les multiples catégories auxquelles peut se ranger un même billet à la fois, DotClear 2 le fait grâce à son outil (fourni par défaut) d’importation de blog depuis WorPress. :D

    Bref, DotClear peut lui aussi être une Rolls en matière de moteur de blogs, voire se défendre aussi tout seul comme CMS. ;)

  8. Francis dit :

    C’est vrai qu’il manque pas mal de choses à WordPress mais de l’autre côté, je trouve qu’il devient de plus en plus compliqué à utiliser pour simple utilisateur « lambda »… Et puis, s’éloigner du moteur de blog pour se rapprocher du CMS, je ne suis pas sûr non plus que ce soit la meilleure option, d’autres font déjà le travail et pour la plupart mieux. Bien sûr on peut faire pas mal de belles choses avec WordPress mais son utilisation comme CMS est pour moi assez limitée par rapport à des Drupal par exemple…

  9. Effectivement , la recherche est pénible. Je ne sais pas si c’est déjà possible (via un plugin ou un hack, voire nativement), mais ce serait bien d’avoir dans les résultats, sous le titre du billet, l’extrait concerné avec surlignage du mot recherché, comme chez mon ami G. Ce serait bien aussi d’avoir des options à la recherche (seulement une catégorie, seulement s’il y a tels tags, seulement pour tel mois, etc.) et de pouvoir choisir la présentation des résultats : ordre chronologique, antéchronologique, etc.

    Autrefois, il n’y avait que très, très peu de sites qui contenaient beaucoup de pages ou d’articles. Aujourd’hui, avec les CMS, les sites riches se multiplient et, pourtant, les fonctions de recherche restent négligées dans le développement.

  10. Mael dit :

    Pour plein de raisons ergonomiques, je n’aime pas donner au rédacteurs de contenus la responsabilité de l’apparence. Ensuite, on peut automatiser les attributions de classes CSS avec des « conditional tags » pour les catégories, les tags, les types de pages… On peut regretter que ce ne soit pas dans l’interface, mais ça la surchargerait et si je choisi WP c’est justement pour sa grande simplicité.

    Reste que le moteur de recherche par défaut est vraiment naze, et même avec des plugins on a pas de recherche avancée configurable.

    Mon vrai manque c’est de ne pas pouvoir composer des types de contenus où je choisi les champs, et que je peux attribuer à des auteurs etc. Un workflow de CMS de « grand » en somme. Typolight fait tout ça à la perfection mais je refuse de livrer cette interface indigeste à des utilisateurs novices.

  11. WordPress , n’est pas plus mauvais qu’un site Joomla ou Magento. Le tout est de maitriser les étapes de construction du site et choisir les bons plugins

    http://www.seulmaitreabord.info/referencement/772-referencement-dun-blog-dun-site-sur-joomla-magento

    Merci pour ton article :-)

  12. clem dit :

    Pour ce qui manque c’est un moteur propre. Le code source de WordPress est dégueulasse, il manque vraiment une version Php 5 aboutie…

    Dotclear, en comparaison, est moins fournit en ressources et en plugins, mais est beaucoup mieux codé.

  13. […] Que manque-t-il à WordPress ? – […]

  14. Shine dit :

    http://www.photoshopdd.com the blog for photoshoperlet join!!

  15. Très bon résumé. Les 2 premiers points résument bien les limitent de WP : un outil de blogging à la base qui essaie depuis les dernières années de se distinguer dans le mode magazine/pure CMS mais qui est encore trop pénaliser par une arborescence pas clair, catégorie/tag… on est tous à se poser cette question à chaque publication ! Malgré tout, c’est la rolls ! Une communauté qui fait office de pionniers dans les plugins et l’open-source, un structure sémantique tellement pure que les moteurs en rafolent et surtout une ergonomie wp-admin loin de l’usine à gaz Joomla (je tend la perche aux accroc Joomla pour me battre ;-) Version 3: wordpress un vrai CMS ?

  16. daria dit :

    Bon article synthétique !

    Pour râler aussi un peu, les thèmes (et plugins) WP sont peu facilement internationalisables. Il existe un code pour les développeurs à mettre pour chaque chaîne de caractère mais le web « veut » que l’anglais soit la seule langue pour tous. C’est plus sympa quand on peut « localiser » ses thèmes pourtant.

    Le moteur de recherche est aussi un des souci les plus prégnants peut-être.

    Merci pour le ping ;)

  17. mael dit :

    La vue des catégories et pages est encore peu intuitive. Un vrai explorateur avec un composant « tree » serait bienvenu. En fait, tout dépend toujours de ce qu’on veut faire comme site. Pour une personnalisation totale, rien ne vaut Drupal, où on réalise soi-même le back-office des utilisateurs en quelques sortes, mais ça demande une somme de travail conséquente.

  18. Desirade dit :

    La vérification de l’authenticité des adresses e-mail pour les commentaires ce serait « trollement » bien.

    Un peu décalée comme d’habitude.

    Merci pour ce post auquel je ne comprends quasiment rien.

    « Mais nous ne sommes pas pressés » comme ils disent chez WP.

    (^(o)^)~

  19. burningHat dit :

    +1 avec le commentaire de Francis… En fait, son commentaire reflète tellement mon opinion que je n’ai même rien à dire de plus :-p

  20. Mr Xhark dit :

    J’utilise quelques dizaines de plugins, de nombreuses fonctionnalités manquent donc :)

  21. Pas mal de fonctionalités manquent par défaut mais avec les plugin on s’acommode assez bien de ce script qui reste selon moi une tuerie de par sa simplicité d’installation et d’utilisation.

  22. Li-An dit :

    Pour les frustrés de la recherche, il existe maintant des solutions plus plus intéressantes sous forme de plugin: Relevanssi: http://wordpress.org/extend/plugins/relevanssi/ et probablement le futur de la recherche WP: http://wordpress.org/extend/plugins/search/

  23. […] est un CMS formidable, ce qui ne l’empêche pas d’avoir des lacunes. L’une d’elle concerne la possibilité de construire des menus composés de liens vers […]

  24. […] m'a fait remarquer par la suite que Br1o avait déjà fait un article sur le sujet des lacunes de WordPress, et que lui aussi avait demandé leurs avis à différents utilisateurs (dans une proportion plus […]

  25. LeBen dit :

    Malheureusement non, je pensais au fait de pouvoir ajouter des classes de manière dynamique à certains éléments. Par exemple: tu ajoutes un widget, comme tu peux lui définir un titre spécial, tu lui définis une ou plusieurs classes afin de lui donner un style particulier.

    WordPress utilise déjà des classes générales et uniques, mais souvent ça ne suffit pas, il faut s’amuser dans son CSS à définir le style pour une quantité astronomique d’éléments (dans ce cas-ci tous les widgets utilisés) alors qu’on pourrais choisir nous-même une classe définie, existante.

  26. Bruno Bichet, intégrateur HTML & CSS dit :

    C’est marrant parce qu’à l’époque où j’ai choisi wp, c’était justement pour son absence de moteur de template : c’est lourd et souvent plus pénible à apprendre que le minimum de PHP à connaitre pour gérer les Loop dans wordpress ;)

  27. Bruno Bichet, intégrateur HTML & CSS dit :

    Je me suis justement mis à tester Drupal pour combler les manques de WordPress et j’ai été très déçu. D’accord on peut faire beaucoup plus de chose, on peut aller beaucoup plus loin, mais en revanche quel retour en arrière pour insérer une simple image depuis un éditeur wysiwyg : faut installer des tonnes de modules, passer du temps à les configurer, etc.

    Bref, Tu auras compris que je ne suis pas d’accord avec ton commentaire car même si d’autres CMS vont plus loin que WP, il le font très mal, sans aucun soucis d’ergonomie ou de praticité : je trouve que wp devrait continuer sur la voie du CMS, car en peu de temps il va rendre Drupal et consorts totalement ringard ;)

    D’autant plus que les choses posititives chez Drupal sont des modules optionnels : rien n’empêche la communauté WordPress de créer son CKK, son Views, etc.

  28. Francis dit :

    Dans ces cas-là, ce qui serait bien c’est qu’il y ait 2 versions de WP, un WPlite par exemple et un WPCMS… Lä, ce serait top ! ;-)

  29. mael dit :

    Drupal 7 s’annonce comme une vraie tuerie en matière d’ergonomie, sous l’égide de Johnny Holland, ergonome engagé par Aquia pour revoir l’interface. Le site du projet : http://www.d7ux.org/ En attendant chez wordpress dans les plugins « à la CCK », les custom fields associés à « more fields » ou « custom fields template » sont hyper efficaces. Je voudrait les y voir nativement…

  30. mael dit :

    +1 : je déteste Smarty par exemple, finalement plus compliqué dés qu’on veut sortir des sentiers battus.

  31. Francis dit :

    Je suis d’accord avec Mael, ce que j’ai vu de Drupal 7 est très prometteur… D’ailleurs, il y a aussi l’ami Mark Boulton qui bosse dessus pour rendre l’outil plus simple d’accès… C’est un peu pour ça que j’attends de l’essayer. Idem pour ExpressionEngine qui va passer en version 2 d’ici quelques semaines normalement…

    Mais franchement, les utilisateurs de Drupal sont de plus en plus nombreux et quand on voit certains sites fait avec l’outil c’est bien qu’il vaille le coup… Maintenant, c’est vrai que sur WP les choses semblent nettement plus simples !! :P

  32. Bruno Bichet, intégrateur HTML & CSS dit :

    Je ne connaissais pas du tout « more fields » ou « custom fields template ». Je pense que je vais faire quelques tests avec.

    As-tu envisagé de faire un billet sur ces plugins sur ton blog ? (it will be nice ;) )

  33. Bruno Bichet, intégrateur HTML & CSS dit :

    Pour le tuto sur Custom Fields Templates c’est une excellente idée. N’hésite pas à revenir pour poster un lien, je ferais un petit billet à l’occasion pour faire un focus dessus :)

  34. mael dit :

    Mark Boulton pas Holland, autant pour moi !

  35. Bruno Bichet, intégrateur HTML & CSS dit :

    bah, moi j’ai laissé tombé la recherche wordpress pour la recherche personnalisée de l’ami Google, bien plus rapide et efficace en plus d’économiser des ressources serveur ^^

  36. mael dit :

    Une idée à creuser…d’autant que je suis en train de faire un site avec Custom Fields Templates. Un petit tuto sous 15 jours, alors, je repasserais dans le coin poster le lien ! :)

  37. Mael dit :

    Entendu ! Stay tuned…

  38. Mael dit :

    Le plugin WP search est une vraie tuerie ! Je dois faire un système de recherche avancée et j’en étais à vouloir installer une instance de Lucène sur mon serveur tellement je m’arrachais les cheveux ! Merci pour cette découverte !

Laissez un commentaire

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Les commentaires sont publiés sous votre pleine et entière responsabilité et ne doivent pas contrevenir aux lois et règlementations en vigueur. Les propos racistes ou antisémites, diffamatoire ou injurieux, divulguant des informations fausses, relatives à la vie privée d'une personne ou utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteurs ne sont pas les bienvenus et seront modérés sans modération.

Merci d'être constructif et n'oubliez pas : « sans la liberté de ramer il n'est point d'éloge flotteur ! »



Colophon

CSS & Webdesign est une publication irrégulomadaire à tendance hebdomadaire
éditée par Bruno Bichet qui carbure à WordPress et au café équitable.
Tous droits réservés © 2006 - 2011.

Contactez l'auteur du site