Métiers du web — Je suis « enveloppeur web » moi monsieur ;)

Rigueur. Et passion !

Ne dites pas à ma mère que je suis artisan en architecture de l'information appliquée aux sites web : elle croit que je suis webdesigner, intégrateur HTML & CSS, rédacteur web, formateur NTIC et consultant en webmarketing depuis 2001 ! Voulez-vous en savoir plus ?

Le blog de l'intégrateur web

Métiers du web — Je suis « enveloppeur web » moi monsieur ;)

Nous disposons de nombreux vocables pour désigner les métiers de l’internet qui tournent autour de la création de sites web : intégrateur web, intégrateur HTML & CSS, développeur web, webdesigner, designer web, etc. Pour affiner la définition de mon profil de poste, j’ai décidé de créer le métier d’enveloppeur web en piochant dans les différentes familles disponibles sur Le portail des métiers de l’internet correspondants aux domaines que je pratique régulièrement ou que j’ai eu l’occasion d’explorer. D’une manière générale, je trouve que les intitulés de poste sont réducteurs, mais en piochant dans plusieurs disciplines, il est possible de s’approcher de la réalité du terrain.

Dans la famille web design et graphisme je demande la carte webdesigner

Le web designer intervient dès le début du projet, il élabore la maquette et produit les différents éléments graphiques du site. A la fois artiste et informaticien, il conçoit l’identité visuelle et la charte graphique des sites sur lesquels il travaille, tout en tenant compte des spécificités techniques du web. À partir de la demande du client, il fait une traduction artistique globale, en lien avec le contenu du site. Créatif et novateur, les priorités du webdesigner sont : le respect du cahier des charges du client et la séduction des futurs utilisateurs des pages web.

Dans la famille Programmation et développement

Je demande la carte Intégrateur (parfois appelé souvent à tord développeur front-office ou développeur front-end) :

L’intégrateur est chargé de mettre en page les choix graphiques et éditoriaux décidés par le chef de projet. Son rôle consiste à monter les pages d’un site web en y assemblant tous les éléments des maquettes graphiques dans le respect des normes et des standards. Pour mettre en page le site web, l’intégrateur s’appuie sur le langage informatique HTML (Hyper Text Mark up Language).

Plus la carte architecte web :

L’architecte Web est un expert technique qui considère ses projets non pas comme un aboutissement mais comme une étape du cycle de vie du Système d’Information de ses clients

Ainsi que la carte développeur (pour la partie Analyse des besoins, Tests et validation des fonctionnalités développées et Formation du client) :

Le développeur web est un informaticien capable d’analyser les besoins des clients afin de concevoir des sites sur mesure ou bien d’adapter des solutions techniques existantes.

Dans la famille Gestion de projet (MOE)

Je demande la carte Chef de projet informatique (Project Manager) :

Il est le garant du respect du cahier des charges soumis par la Maîtrise d’ouvrage en terme de coût, de délais, de qualité et de performance, mais sera également force de proposition tout au long du projet pour d’éventuels ajustements en lien avec les contraintes techniques.

Dans la famille Gestion de projet (MOA)

Je demande la carte Architecte d’information :

Il travaille sur l’organisation des contenus, les cinématiques (enchaînement des pages entre elles) et sur l’interface visuelle. Il garantit la cohérence architectonique du site et optimise la navigation, en se focalisant sur la notion d’utilisabilité et l’expérience de l’utilisateur. Il a une forte sensibilité éditoriale et de bonnes notions d’ergonomie. Il est fortement impliqué dans la maîtrise d’usage.

Ainsi que Chef de projet web :

Le chef de projet web fonctionnel (MOA) gère l’ensemble du projet de création ou de refonte de site pour des clients internes ou externes.

Mais aussi Concepteur web :

Le concepteur Web est avant tout un créatif qui possède une capacité particulière à convertir les idées du client en mots, qui lors de la phase de recommandations se traduisent en réalisations concrètes. Son travail vise à imaginer des solutions et des interfaces les mieux adaptées aux besoins spécifiques du client, qui visent à faciliter le travail des utilisateurs, tout en offrant un meilleur rendement.

Sans oublier la carte E-Consultant Interne :

L’e-consultant interne exerce une fonction de conseil et d’accompagnement, il propose des solutions à ses clients internes sur la manière d’optimiser l’utilisation des nouvelles technologies dans l’entreprise (internet, intranet, extranet, logiciels, équipements informatiques). Le but est de les aider à réaliser leurs objectifs et à résoudre leurs problèmes de fonctionnement

Et voilà ! Maintenant, votre site web, je vous l’emballe ou c’est pour consommer tout de suite ?

Articles sur le même sujet

PS : Le respect de la vie privée sur internet est important : j'ai décidé d'échanger mon bouton Like de Facebook par un bouton Faire un don de Paypal car
Il n'y pas d'amour, il n'y a que des preuves d'amour (Jean Cocteau) ;) Merci d'avance.



33 commentaires pour “Métiers du web — Je suis « enveloppeur web » moi monsieur ;)”

  1. MrThieu dit :

    Superbe article dont je vais me servir pour mon blog (avec autorisation). Il est vrai que toujours vouloir donner un nom à un métier est réducteur pour domaine qui évolue aussi aussi rapidement que le web.

  2. Tanguy dit :

    Salut, Très belle approche de la difficulté de définir nos postes et aussi de faire comprendre notre métier au quidam. Perso, je me suis longuement demander que noter sur ma carte de visite. J’en suis arrivé à noter simplement « webmaster » car je ne suis pas un développeur, enfin pas que, je ne suis pas un graphiste, enfin pas que, je ne suis pas un ergonome, enfin pas que, … Le discours peut durer longtemps car de nouvelle activités vont apparaitre prochainement.

  3. Technologix dit :

    Et bah merci! J’ignorai tout cela!

  4. Nico agt dit :

    J’apprécie particulièrement ton approche de ton métier. Il est vrai qu’il est difficile de donner un nom à chaque métier et que ces métiers sont difficilement perceptible pour les personnes extérieures aux métiers du web. A qui n’est-t-il jamais arrivé d’entendre dire : »il travaille dans l’informatique ?  » . En tout cas, c’est un très bon article que je me permet de publier sur mon profil Facebook et Twitter.

    Nico

  5. Bruno Bichet Intégrateur Web dit :

    @MrThieu — C’est des métiers où il faut beaucoup de polyvalence. Pas de problème si tu veux t’inspirer du billet ;)

    @Tanguy — Au final, les choix sont limités, mais je trouve que Webmaster est vraiment réducteur. J’ai tendance à me définir comme intégrateur web alors que webdesigner est plus approprié. Je changerais le jour où on ne confondra plus un webdesigner avec quelqu’un qui se contente d’ouvrir Photoshop et de faire des dégradés à la mode d’Apple ou de Vista :D

    @Technologix — J’ai beaucoup appris sur les définitions des métiers du web sur http://www.metiers.internet.gouv.fr/

    @Nico agt — Merci de diffuser cet article, c’est sympa :)

  6. Laurent dit :

    Très intéressant tout ca, il est vrai qu’il y a souvent un vrai flou par rapport au nom précis du métier exercé dans ces domaines (souvent car on dispose aussi d’un bagage de départ qui rapidement évolue et s’étoffe, soit en fonction de la demande, soit en fonctions de nos passions) !

    Cet article permet en effet d’y voir un peu plus clair, donc merci ^^

  7. Lashon dit :

    Joliment dit. Surtout ton encart « Ne dites pas à ma mère… » Et que penses-tu de créateur virtuel ? (avec un soupçon de provocation)

  8. Antoine dit :

    L’association « designers interactifs » a travaillé sur le définition des métiers du design numérique et elle a publié un guide à ce sujet que je recommande vivement :

    http://www.designersinteractifs.org/fr/publications/publications-livres-blancs/les-metiers-du-design-numerique-edition-2009-2/

    Ce guide est mis à jour chaque année avec de nouveaux métiers. Je l’utilise dans ma boîte pour promouvoir et expliquer mon travail (je suis Webdesigner) auprès des différentes personnes avec qui je collabore et qui ne comprennent parfois pas bien ce que je fais ;-)

  9. Poker dit :

    Ca me fait penser au groupe Facebook « Si toi aussi tes amis ne comprennent pas ce que tu fais dans la vie ». C’est vrai qu’il est toujours délicat d’expliquer clairement ce que l’on fait quand on travaille dans le web. Pour beaucoup développeur = réparateur d’ordinateur …

  10. J’ai lu cet article avec beaucoup d’attention et il est vrai que faire la part entre les différents métiers du web est loin d’être évident, pour ceux qui n’y connaissent rien. D’autant plus qu’il y a des appellations proches ou quasi-similaires qu’on ne différencie pas facilement. Mais si vous parvenez à excercer tous ces métiers ensemble, alors oui, vous êtes bien enveloppeur-web et il est intéressant, voire utile, de vous connaître…

  11. [...] sur la forme, je continue mon exploration des métiers du web. Après l’invention du métier Enveloppeur web, je propose Intégraphiste. Si l’intégration web est un ensemble de techniques relativement [...]

  12. En cliquant sur Twitter je pensais tomber sur un tout autre article. J’imaginais que tu allais parler de la façon dont certains prestataires roulent leurs clients dans la farine et les plument ;-)

  13. MoOx dit :

    Bonne lecture. Cependant y’a une partie de tout que je ne trouve pas correcte concernant l’intégrateur. Développeur front-office et front-end ça n’a rien à voir, sachant que perso je suis développeur front-end et je m’occupe de back-office. Faut pas mélanger front-end (html/css/js/ + language serveur pour templating), back-end (uniquement dév serveur, prog métier) et front-office /back-office (où là il s’agit de partie visible du site à l’internaute lambda et partie d’admin (backoffice)

  14. Bruno Bichet dit :

    Christophe BENOIT — Cette problématique serait intéressante et la matière ne manque pas ;)

    MoOx — Oui, ça peut prêter à confusion. Pour éviter les malentendus j’ai modifier légèrement le texte de l’article. Celà dit, il existe une catégorie d’intégrateurs que l’on peut vraiment qualifier de développeur front-end (qu’il s’agisse de front-office ou de back-office) chargés de toutes les interactions Javascript/Ajax.

  15. MoOx dit :

    Oui oui, sur le terme intégrateur on est clair, c’est mon boulot, mais provenant d’une formation analyste-programmeur, je préfère le terme développeur web front-end, c’est plus stylé :)

  16. Bruno Bichet dit :

    MoOx — Oui, bien sûr ;) De mon point de vue, un intégrateur qui sait programmer en Javascript (ie qui a plus que des notions d’algorithmie) est un développeur front-end.

  17. xkliber dit :

    Ah bah mince, mon métier c’est quasiment tout ça en « même temps »… Je peux l’appeler comment ? « Enveloppeur web » donc ? :) En tout cas, belle analyse qui me servira de référence pour expliquer qd je manquerai de mots ou de temps. ;)

  18. Zeb dit :

    Bravo Bruno, c’est un très bon résumé !

  19. six_pix_under dit :

    Je demande la carte Intégrateur (parfois appelé souvent à tord développeur front-office ou développeur front-end)

    Ah bon pourquoi ?

  20. Bruno Bichet dit :

    six_pix_under — Je fais la différence entre l’intégration JS et le développement JS. L’intégration JS est limité à la mise en place et à l’adaptation de solutions plus ou moins prêtes, alors que le développeur JS devra être capable de créer ses propres algo et développer des fonctions métiers au niveau du front-end

  21. six_pix_under dit :

    Alors donc pour toi on peut parler de développeur front end uniquement lorsque qu’un intégrateur est une bête en JS ? Par ailleurs tu ne penses pas que les intégrateurs peuvent être capable de développer des choses en JS ?

  22. Bruno Bichet dit :

    six_pix_under — ben si, mais dans ce cas-là autant l’appeler développeur front-end plutôt qu’intégrateur, non ?

  23. six_pix_under dit :

    Enfin pour ma part j’ai ouïe dire que le terme intégrateur était utilisé uniquement en France. As-tu déjà vu des web integrator aux States ou en Angleterre ?

  24. Bruno Bichet dit :

    six_pix_under — J’aime bien jouer sur les mots également. De mon point de vue, l’intégrateur web est au webdesigner ce que l’exé PAO est à l’infographiste. Sachant que webdesigner et infographiste sont des métiers dont les contenus varient énormément selon le type et la taille de l’entreprise où ils travaillent.

    Après, ça ne me dérange pas que l’on utilise l’appellation intégrateur uniquement en France. Je ne vois pas où cela pose un problème ^^

  25. [...] encore eu l’effet escompté. En attendant que le W3C valide cette modeste proposition, les enveloppeurs Web font preuve d’imagination. Voici un florilège des composés HTML (HTML Compound) plus ou [...]

  26. Wabstemer dit :

    et le webmaster dans tout çà? … ;)

  27. [...] jQuery, composants CSS ce genre de truc (vu que je suis développeur frontend… ou plutôt enveloppeur web). J’parlerais peut être aussi de tricks liés aux OS (basé sur Unix très certainement), [...]

  28. PooLP dit :

    Je suis pas vraiment d’accord, Pour moi et ce que j’observe dans mon travail, le Webdesigner s’occupe du Graphisme, mais aussi du montage du site (HTML & CSS, voir un peu de Javascript), sinon, ce n’est qu’un simple graphiste.

    L’intégrateur récupère le montage du Webdesigner et l’intègre à une solution (WordPress, Sharepoint …).

    Le dev, lui s’occupe des fonctionnalités front et backoffice (point de graphisme pour les devs aux risques de lui faire péter un plombs ^^).

    Comme l’article est assez ancien, il n’est peut être pas à jour ?

  29. Par contre pour centrer ton module Dailymotion (super sympa d’ailleurs!! Faut que tu m’explique comment ca marche, Tn Requin Classic. Sinon je pense que ça devrait être facilement intégrable via le fichier style.css.

  30. votre pleine dit :

    est possible de s’approcher de la air jordan femme réalité du terrain

  31. prevoyance dit :

    J’en suis arrivé à noter simplement « webmaster » car je ne suis pas un développeur, enfin pas que,http://www.prevoyance-sante-des-sportifs-professionnels.fr Sinon je pense que ça devrait être facilement intégrable via le fichier style.css.

  32. les cinématiques dit :

    finalement que le software update qui vient de windows, le reste c’est nike air jordan vraiment très mac réalisé dans l’avenir si certaines personnes

  33. D’autant plus qu’il y a des appellations proches ou quasi-similaires qu’on ne différencie pas facilement. http://www.citedessciences.fr Mais si vous parvenez à excercer tous ces métiers ensemble, alors oui, vous êtes bien enveloppeur-web et il est intéressant, voire utile, de vous connaître

Laissez un commentaire

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Les commentaires sont publiés sous votre pleine et entière responsabilité et ne doivent pas contrevenir aux lois et règlementations en vigueur. Les propos racistes ou antisémites, diffamatoire ou injurieux, divulguant des informations fausses, relatives à la vie privée d'une personne ou utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteurs ne sont pas les bienvenus et seront modérés sans modération.

Merci d'être constructif et n'oubliez pas : « sans la liberté de ramer il n'est point d'éloge flotteur ! »



Colophon

CSS & Webdesign est une publication irrégulomadaire à tendance hebdomadaire
éditée par Bruno Bichet qui carbure à WordPress et au café équitable.
Tous droits réservés © 2006 - 2011.

Contactez l'auteur du site