Flux RSS tronqué pour cause de redirection 302 malveillante

Rigueur. Et passion !

Ne dites pas à ma mère que je suis artisan en architecture de l'information appliquée aux sites web : elle croit que je suis webdesigner, intégrateur HTML & CSS, rédacteur web, formateur NTIC et consultant en webmarketing depuis 2001 ! Voulez-vous en savoir plus ?

Le blog de l'intégrateur web

Flux RSS tronqué pour cause de redirection 302 malveillante

J’ai décidé hier soir de tronquer mon flux RSS. Je remets cette décision à plus tard depuis déjà longtemps à cause des nombreux Planet et autres aspirateurs de sites qui reprennent l’intégralité de mes articles en les monétisant souvent sans vergogne à l’insu de mon plein gré sans même me reverser le moindre centime.

J’ai patienté jusque-là parce qu’au final (une fois la mauvaise surprise passée) la reprise des flux — fut-elle intégrale — n’avait pas beaucoup d’incidence : ça fait longtemps que j’ai pris l’habitude de travailler le linking interne de mon blog ;)

La nouveauté, c’est que des sites indélicats commencent à faire des redirections 302 sur les liens contenus dans les billets, et ça, c’est mauvais pour la bonne santé SEO de mon petit blog.

Merci de votre compréhension.

PS : si vous connaissez une technique permettant de proposer le flux RSS complet aux abonnés du blog, je suis preneur !

Articles sur le même sujet

PS : Le respect de la vie privée sur internet est important : j'ai décidé d'échanger mon bouton Like de Facebook par un bouton Faire un don de Paypal car
Il n'y pas d'amour, il n'y a que des preuves d'amour (Jean Cocteau) ;) Merci d'avance.



17 commentaires pour “Flux RSS tronqué pour cause de redirection 302 malveillante”

  1. briegel dit :

    Ben crotte alors, c’était bien pratique !

  2. Pierre Bertet dit :

    Excuse-moi par avance de poser cette question, mais es-tu sûr d’être gagnant au final ? C’est quand même assez gênant pour tes lecteurs…

    As-tu réellement constaté une baisse de ton SEO au profit de ces copies, ou c’est juste par anticipation ?

  3. Je comprend tout à fait la démarche, que j’applique depuis longtemps sur SeoMix.

    Ca évitera la duplication de contenu, et forcera les gens à visiter le site (plutôt qu’à consulter le flux depuis un logiciel tiers).

    Pour avoir un flux rss uniquement pour les utilisateurs, le seul moyen serait d’y donner accès par une page membre. Mais dès qu’un utilisateur partagera le lien ailleurs, il faudra recommencer à zéro.

  4. p4bl0 dit :

    Ou comment privilégier l’optimisation SEO au détriment de son lectorat… ça devient débile nan ?

  5. Bruno Bichet dit :

    briegel — Oui, je trouve aussi que c’est dommage d’en arriver là

    Pierre Bertet — Je n’ai pas étudié la question à fond pour tout dire et j’ai plus agit par instinct pour anticiper les problèmes liés aux redirections 302 et surtout anticiper le fait que sur le web, de plus en plus de sites se montent uniquement pour profiter du contenu des autres…

    Daniel, de SeoMix — oui, je ne ferme pas la porte à une solution qui permettrait de fournir un flux complet aux abonnés du site. Faut voir dans quelle mesure ça peut se mettre en place et être accepté par les lecteurs.

    p4bl0 — Nan, ce qui est débile c’est de passer du temps sur des contenus que d’autres vont monétiser, tu ne crois pas ^^ Et puis bon, au pire si tous les abonnés aux flux complet se désabonnent, et bien pour dire les chose aussi honnêtement que crûment : « ça m’en toucheras une sans faire bouger l’autre », comme on dit :)

  6. Luc dit :

    Je lis quasiment jamais les articles dans le reader. je clique souvent juste sur le titre avec un clique au milieu pour mettre la page dans un nouvel onglet.

    comme ça, je survole mon reader. puis je lis les articles que j’ai cliqué après coup :)

  7. Eric dit :

    … et je ne te lirai plus.

    C’est (malheureusement) aussi simple que ça. Je ne peux me permettre d’ouvrir tous les liens de mon fil RSS. J’y passerait dix fois plus de temps, quand c’est même possible (parce que je lis mes fils principalement offline).

    Il reste à voir pour toi ce qui est le plus important : - publier et être lu par ceux qui souhaitent te lire, au détriment de nouveaux visiteurs qui te trouvent par hasard par moteur de recherche - être trouvé et lu par de nouveaux visiteurs venant d’un moteur de recherche quitte à devoir te séparer de ceux qui souhaitent continuer à te lire ensuite

    Et plus globalement, dis, pourquoi publies-tu ? Les deux alternatives plus haut sont toutes les deux respectables mais en général la première est plutôt liée à ceux qui veulent participer à une communauté, informer, construire, échanger, quand la seconde est plus réservée à ceux qui veulent faire commerce (soit de réputation, soit de publicité, soit de vente directe).

    Je t’avais jusqu’alors classé dans la première.

    Quand on commence à modifier le contenu éditorial ou restreindre sa publication uniquement pour le SEO, on passe une ligne jaune qu’il est dur ensuite de reprendre du bon côté.

    Ensuite, bien qu’illégitimes, jusqu’à présent ces monétisations parasites ne retiraient rien à ta valeur. C’est seulement quand tu commenceras à tronquer tes fils qu’on pourra dire qu’elles auront pénalisé les contenus de ce site.

    Si ton but est juste de les rendre plus difficile (parce que retirer le RSS ne rend rien impossible techniquement), il existe une technique assez simple : Tu mets dans tous tes billets une image transparente de 1×1 pixel. Dans ton serveur web tu regardes les referers et quand il s’agit d’un site indélicat tu fais en interne une redirection vers une grosse image de 500x500px avec un message clair et flashy à l’intérieur. Ou alors tu joues directement avec le referer pour interdire le flux RSS aux IP de ces sites (je doute qu’ils prennent le temps d’utiliser des proxys.

  8. Bruno Bichet dit :

    Eric — C’est bien dommage en effet. Pourquoi je publie ? C’est une question que je me pose de plus en plus ces derniers temps. Pour revenir sur la partie de ton commentaire où tu oppose le partage vs. le commerce, je la trouve assez surréaliste, surtout quand tu l’appliques à quelqu’un qui n’a pas changé de ligne éditoriale depuis 4 ans et pour qui la monétisation du blog est plus qu’anecdotique.

    Ensuite, le nombre de nouveaux visiteurs qui arrivent ici « par hasard » via un moteur de recherche est largement suffisant pour satisfaire mon égo, au cas où ça aurait de l’importance ;)

  9. Eric dit :

    Ah mais c’est justement pour ça que je réagis Bruno, parce que je ne te classais pas dans la catégorie « monétisation » et que ta décision semble aller à l’inverse de ce qui me semble coller avec ton blog. N’y vois pas une critique, ce n’en est pas une (au contraire)

    Tout ça me fait penser à quelques personnes qui ont même pris carrément l’option inverse : bannir tous les robots et moteurs de recherche. La Grange le fait, je crois que Neokraft l’a aussi fait un temps. On y gagne un peu de liberté finalement.

    Quand on finit par influencer son contenu ou sa publication en fonction du SEO et des backlinks, pour une publication personnelle, la question du but du site est une question à se poser. La réponse n’est pas toujours simple à trouver car il y a toujours plein de motivations très personnelles, mais elle est importante et permet de mieux faire son choix ensuite.

    Je reste justement convaincu, de par ce que j’ai lu de toi, que ton objectif ne cadre pas avec l’idée d’un flux tronqué, peu importe les dégats sur le SEO ou le fait que d’autres gagnent de l’argent avec ton contenu. Maintenant seul toi peut répondre.

  10. Bruno Bichet dit :

    Eric — Je reviens vers ton commentaire après relecture (oui, je n’en ai pas cru mes petits nyeux la première fois) : qu’entends-tu par, je cite :

    Ensuite, bien qu’illégitimes, jusqu’à présent ces monétisations parasites [...].

  11. Eric dit :

    Je parle des gens/plateformes qui repiquent ton contenu pour le monétiser, pas de toi ;) illégitimes justement parce qu’elles ne proviennent pas de toi et le font sans ton accord.

    Je n’ai jamais trouvé anormal que quelqu’un cherche à monétiser son propre contenu si c’est ça que tu avais compris. Je vends bien des livres moi.

  12. l'Ours dit :

    Je ne vois aucun argument valide à préférer publier l’intégralité de ses posts dans son RSS.

  13. Bruno Bichet dit :

    Eric — Je comprends mieux ;) La monétisation ou le SEO n’ont jamais eu d’impact sur ma ligne éditoriale, ni sur les sujets, ni sur mon envie de publier : il m’arrive de laisser du temps entre deux billets puis de publier plus d’un billet par jour pendant une courte durée, alors que je pourrais très bien en mettre de côté pour assurer plus de régularité.

    Je précise ça, parce que pour moi le fait d’écrire uniquement quand on en ressent le besoin et quand on y prend plaisir c’est la liberté ultime quand on blogue pour le plaisir. Et c’est ce qui me motive assez égoïstement : me faire plaisir en écrivant sur des sujets qui me plaisent.

    Après, je reconnais volontiers que je travaille pas mal les aspects plus marketing du blog, y compris dans le choix de certains titres ou les accroches, etc. Mais le marketing et la communication sont aussi un domaine qui m’intéressent depuis longtemps. Disons que de ce point de vue, je vois mon blog comme un Tamagochi ;)

  14. Thierry Benquey dit :

    Bonjour. Il me semble avoir vu un truc comme ca sur wp-recipes. Mais je n’en suis point certain. Bon courage. Thierry

  15. syndrael dit :

    Une des rares fois ou je laisse un comm’. Tout dépend de l’utilisation de chacun des RSS. Certains pour avoir l’info épurées esthétiquement sans design mais complète, et d’autres concise qui ne sont pas génés pour cliquer pour avoir l’intégralité.. Je suis de ces derniers. Y’a t il moyen de mettre en place un copyright ou d’éditer ton contenu en tant que société. Le principe de présenter ton site comme quelque chose de personnel ne fait ‘juridiquement’ pas peur.. d’ou la repompe.. Avec un copyright et peut-être l’aide d’un avocat qui montre la monétisation des contenus repiqués tu peux peut-être faire quelque chose. mais attention, ça risque d’être long.. mais gagnant financièrement. S.

  16. Bonne initiative ! Je tronque également mon flux sur mon site via FeedBurner.

    Que certains sites utilisent une introduction de mes billets pour proposer une redirection sur mon site, cela me paraît conforme à l’état d’esprit du web.

    En revanche, que des sites reproduisent à l’identique mon contenu, cela n’a aucun sens (sauf pour eux bien sûr) et alors, c’est totalement contraire à l’esprit du web qui est d’apporter du contenu neuf dans le système.

  17. Bruno Bichet dit :

    Thierry Benquey — Merci, je regarderais sur wp-recipes si je trouve quelque chose

    syndrael — Mes articles sont déjà sous copyright depuis le début. Le fait d’être une société ne changerais rien, surtout que les sites fautifs sont souvent hébergés à l’extérieur de la France. Difficile de faire respecter le droit dans ces conditions

    Le Courrier Industriel — Ce qui m’a longtemps fait hésiter c’est que le partage fait aussi partie de l’esprit du web et le flux complet va dans ce sens. Je vais laisser le flux tronqué dans un premier temps et voir comment les choses évoluent du côté des Planets indélicats

Laissez un commentaire

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Les commentaires sont publiés sous votre pleine et entière responsabilité et ne doivent pas contrevenir aux lois et règlementations en vigueur. Les propos racistes ou antisémites, diffamatoire ou injurieux, divulguant des informations fausses, relatives à la vie privée d'une personne ou utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteurs ne sont pas les bienvenus et seront modérés sans modération.

Merci d'être constructif et n'oubliez pas : « sans la liberté de ramer il n'est point d'éloge flotteur ! »



Colophon

CSS & Webdesign est une publication irrégulomadaire à tendance hebdomadaire
éditée par Bruno Bichet qui carbure à WordPress et au café équitable.
Tous droits réservés © 2006 - 2011.

Contactez l'auteur du site