e-commerce : quel E-CMS pour gérer votre boutique en ligne ?

Rigueur. Et passion !

Ne dites pas à ma mère que je suis artisan en architecture de l'information appliquée aux sites web : elle croit que je suis webdesigner, intégrateur HTML & CSS, rédacteur web, formateur NTIC et consultant en webmarketing depuis 2001 ! Voulez-vous en savoir plus ?

Le blog de l'intégrateur web

e-commerce : quel E-CMS pour gérer votre boutique en ligne ?

Si certains blogueurs-entrepreneurs parviennent à gagner leur vie en bloguant, c’est loin d’être une généralité et l’arrêt de PointBlog n’est pas fait pour rassurer. Dans ces conditions, il peut être tentant de démarrer sa petite entreprise sur le web. Si le choix du E-CMS (pour E-Commerce Management System) pour présenter ses produits ou services est très important, il ne faut pas perdre de vue que la création d’une boutique en ligne revient à créer une boutique tout court…

le e-commerce : des fois, c’est facile, des fois… pas facile !

Les outils évoqués ici proposent des procédures d’installation et d’administration assez simples. Il est toutefois préférable d’avoir des compétences en création de sites web pour être autonome. Si ce n’est pas le cas, vous envisagerez peut-être la location d’une boutique hébergée chez un prestataire. Si le principe semble séduisant, la réalité l’est souvent moins. Par ailleurs, le prix à payer permettrait souvent de faire appel à un free-lance pour mettre en place votre boutique.

Je ne vise pas tous les prestataires : disons que vous devriez vous méfier de ceux qui proposent un financement sur 5 ans en n’ayant eux-mêmes qu’un an d’ancienneté dans le domaine…

Par ailleurs, si vous êtes en phase de recherche d’éléments de comparaison pour choisir un fournisseur ASP ou vous débrouiller avec une script opensource, je vous conseille vivement la lecture du billet très instructif intitulé Vous êtes plutôt Lego ou Playmobile ? Si une boutique en mode ASP vous attire, en voici une liste.

le e-commerce, c’est surtout du commerce

Même avec des connaissances en développement web, gérer une boutique en ligne ou un commerce en dur c’est kif kif. C’est peut-être même plus difficile online, car aux contraintes du commerce en général, s’ajoutent celles du commerce en ligne en particulier :

  • rédaction des notices des produits (charte rédactionnelle),
  • prises de vues des produits,
  • référencement du site,
  • choix du ou des modes de paiement,
  • mise en place des conditions générales de vente,
  • prise en compte des différentes législations en vigueur,
  • emballage et expédition des commandes,
  • etc.

Sans parler des contraintes propres à votre système de boutique qui ne manquera pas de vous faire perdre quelques cheveux tôt ou tard ;) Bref, même le meilleur E-CMS demandera du temps pour être maitrisé et adapté à vos besoins. Et oui, il ne suffit pas de lancer un script d’installation et remplir une base de données avec vos produits pour que les commandes s’emballent et s’expédient dans la foulée pendant que vous buvez une bière un thé un café sur votre canapé ;)

Quelques outils pour gérer votre boutique en ligne

Si vous être prêt à mettre les mains dans le camboui, voici un aperçu des outils que j’ai eu l’occasion d’utiliser :

osCommerce, le plus répandu

osCommerce est certainement l’outil le plus répandu en France et dans le reste du monde. Non sans raison, car le projet existe depuis longtemps et une communauté importante s’est peu à peu constituée pour répondre à vos questions, y compris en français, ce qui peut avoir son importance.

Le point fort d’osCommerce est cette forte communauté. Son point faible, c’est que sans cette communauté vous aurez des difficultés pour avancer tout seul à cause de la structure des fichiers : l’organisation du code fait passser n’importe quelle usine à gaz pour un modèle de clarté.

La critique est aisée mais l’art est difficile, j’en conviens : ce côté usine à gaz à sa raison d’être et si vous ne tentez pas de vous soustraire à l’organisation et à la logique de fonctionnement de l’outil, vous pourrez gérer de nombreux paramètres en quelques clics. Le plus difficile sera peut-être de trouver où cliquer car osCommerce disperse allègrement les options dans son interface d’administration.

Une fois les fonctions de base assimilées, vous trouverez sans peine une foultitude de plugins contributions pour étendre les fonctionnalités de votre boutique. Malgré les qualités d’osCommerce, il reste un point qui calme mon enthousiasme : l’utilisation abusive des tableaux pour la mise en page ; je ne veux pas faire le standardiste de service, mais là c’est vraiment exagéré… Toutefois, il semblerait que la prochaine version apporte quelques améliorations.

osCSS passe en version 1.2

Si vous n’avez pas envie de plonger dans une soupe de balise pour intégrer votre charte graphique, osCSS vient de passer en version 1.2 et reprend le coeur des fonctionnalités d’osCommerce en laissant de côté la couche de présentation en tableaux. Il devient possible de skinner sa boutique en ligne presque aussi facilement qu’un blog !

Quelques templates sont proposés à l’installation. Pour vous faire la main, je vous déconseille les thèmes qui utilisent jusqu’à une trentaine de feuilles de style importées. Pour en avoir fait l’expérience, il est préférable de partir de zéro ou du thème défault qui contient le minimum, quitte à garder un oeil sur les autres fichiers CSS pour s’inspirer de la liste quasi exhaustive des classes et des ID’s utilisées dans le code HTML.

Par rapport à la version osCSS 1.1 dont j’avais déjà dit quelques mots, cette nouvelle version propose une interface d’administration plus évoluée, à l’image de ce que l’on trouve dans les autres versions d’osCommerce.

Télécharger osCSS 1.2

osCommerce version CREloaded

Si osCSS peut être considéré comme une version light d’osCommerce, la version CREloaded en est la version bodybuildée ! De nombreuses contributions ont été intégrées pour en faire un package prêt à l’emploi. Cette version possède son propre écosystème avec une philosophie orientée business : si la version Standard est gratuite, il existe une version Pro à partir de 150$. Des modules supplémentaires, des templates et une aide à l’installation peuvent également être achetés.

Comme pour osCommerce, une communauté francophone existe pour vous guider dans toutes les étapes de la création de votre boutique avec CREloaded.

Autres systèmes pour vendre sur le web

Il n’y a pas que osCommerce et ses avatars pour tâter du e-commerce (Liste constituée d’après le blog kardamome) :

Certains CMS possèdent des plugins e-commerce :

En bref

Le nombre de solutions disponibles pour vendre sur internet augmente peu à peu. Il était temps car pour nombre de créateurs, les solutions osCommerce et CREloaded ne correspondent plus vraiment à ce que l’on est en droit d’attendre en terme de respect des standards du web. Pas pour les standards en eux-mêmes, mais parce qu’ils garantissent une maintenance aisée du code, ainsi qu’une plus grande facilité pour adapter vos templates à l’air du temps comme le font les boutiques faites de briques et de mortier qui réorganisent leurs vitrines plusieurs fois dans l’année.

Articles sur le même sujet

PS : Le respect de la vie privée sur internet est important : j'ai décidé d'échanger mon bouton Like de Facebook par un bouton Faire un don de Paypal car
Il n'y pas d'amour, il n'y a que des preuves d'amour (Jean Cocteau) ;) Merci d'avance.



48 commentaires pour “e-commerce : quel E-CMS pour gérer votre boutique en ligne ?”

  1. Arkan dit :

    Merci pour l’article intéressant,

    perso ces solutions e-commerce m’intéressent pour mon projet de jeu vidéo (puisqu’on aura à terme une boutique) et même si on a un partenariat qui semble se profiler (une plateforme mise en place et gérée gratuitement par un de nos sponsors) ça m’intéresse quand même d’avoir un oeil sur la question en cas où ^^

    Maintenant pour une société qui a possibilité de dépenser quelques centaines d’euros par an pour une solution e-commerce mieux vaudra investir que de « perdre » son temps à développer sa solution gratuite. Non seulement niveau temps mais aussi et surtout (enfin pour moi) si un jour il y a un soucis quelconque tu peut te retourner contre le prestataire.

    Sinon niveau solution payante mais abordable il y a Oxatis aussi ;)

  2. soon7 dit :

    Article très intéressant ^^ ! Malheureusement mon CMS préféré (spip) ne propose pas encore de vrai ecommerce, mais un plugin devrait sortir d’ici peu .

  3. Jamy dit :

    Bel article. A noter qu’un existe un nouveau E-CMS français et open-source : http://www.prestashop.com/ La version finale approche, il est déjà entièrement fonctionnel. Le nombre de fonctions est très complet sans pour autant en faire une usine à gaz.

  4. H de Maussion dit :

    Un service pour créer des boutiques gratuitement http://www.urbanprox.com en particulier pour des boutiques ayant pignon sur rue

  5. anteane dit :

    J’ai vraiment l’impression qu’os commerce commence a être dépassé par quelques un de ses concurrents. L’interface de gestion n’est pas tres aisée pour un neophyte, ajouter des fonctionnalités demande souvent de mettre les mains dans le code… Au final je pense que l’autonomie du marchand n’est pas garantie et qu il reste toujours assez dépendant de son prestataire de service. Le couple joomla virtuemart me semble beaucoup modulable et beaucoup plus accessible aux non informaticien. J’ai mis en ligne des vidéos expliquant le fonctionnement de l’interface d’administration pour ceux que ca intéresse : http://boutique-demo.anteane.fr/index.php/Demo-video/Demo-video.html

    • Omar SANOU dit :

      Génial cet article. pour ma part, j’utilise Peel et c’est avec ce CMS que j’ai conçu ma boutique delphomashop.com Je suis Webmaster donc j’ai choisi PEEL pour mes clients qui veulent des sites E-commerce ou des boutiques en ligne. De plus on peut faire beaucoup de choses pas seulement boutique, blog, forum…

  6. Bertrand dit :

    Je découvre un peu tard cette discussion. Pour ma part je trouve OsCommerce d’une puissance redoutable mais très pénible à adapter si on a des besoins très précis. Cependant en creusant on arrive vraiment à faire ce que l’on veut. Par contre l’interface est nullissime. Et puis il manque la gestion de contenu textuels via l’interface.

    J’ai par contre été bluffé par Virtuemart et son excellente intégration dans Joomla. Le plus dûr est finalement de se faire à l’utilisation de Joomla. Pour avoir formé beaucoup de monde dessus, je sais que l’outil destabilise pas mal de monde.

    J’ai aussi testé Thelia notamment pour sa philosophie spipienne des squelettes. Cependant je n’ai pas assez d’heures de vol dessus pour avoir un avis.

  7. Bruno Bichet dit :

    @Bertrand : oups, il semble que moi aussi je découvre un peu tardivement cette discussion… ^_^v

    Concernant osCommerce, tant qu’on garde effectivement à l’esprit qu’il faut s’adapter au CMS et pas l’inverse tout va bien.

    Je n’ai pas encore essayer Joomla, il parait que la prochaine version devrait être assez intéressante.

    Thélia a l’air très bien, reste à être familier avec le système de requête pour profiter au mieux de la puissance de l’outil.

    @Tous, merci pour votre participation ;)

  8. Bertrand dit :

    @Bruno : dans mon commentaire précédent, j’ai oublié de te féliciter pour ton blog. Je viens de le découvrir grâce à Twitter. Etant moi même un ancien intégrateur css / html / cms et autres outils je reconnais bien les problématiques que j’ai eu.

  9. Greg dit :

    Salut,

    en ce qui concerne creloaded France, c’est ici : http://www.creloaded-fr.net & non sur creloaded.fr !

    Cordialement

  10. Bruno Bichet dit :

    @Greg > c’est corrigé, merci :)

  11. Michel dit :

    Bonjour

    Mieux vaut tard que jamais. Bravo, excellent article, je vais m’empresser de faire la com.

    Tout ce dont tu as parlé, je l’ai éprouvé. A ce jour en ayant tout décortiqué, je n’ai pas trouvé de réelles performances dans les e-com cités dans ton article.

    Le plus dramatique pour pour les petites structures ecommerce c’est l’isolement dans l’imensité du web, c’est bien beau de faire la promo pour le ecommerce et de vendre du service autour, mais il faut avant tout, être sensible et vigilant à la pérénité financière des entreprises via le WeB et leurs boutiques en ligne.

    Chacun veut avant tout vendre sa sauce et ne se préocupe pas de savoir si le client a de réelles chances de vendre face au mastodontes que nous connaissons tous.

    Je pense que le ecommerce a un bel avenir mais que beaucoup d’entre nous travaillent sur de vieux restes et n’en démordent pas, cette constation de fonçage sur le mur est évidente, malheureusement il y a deux écoles sur la toile et celles-ci on du mal à faire quelques bouts de chemins ensemble.

    Enfin, ce n’est que mon avis il ne prévaut en aucunes manière sur les autres.

    cordialement

    @+ Michel

  12. dax dit :

    Merci pour cet article dès plus interessant ! par contre : http://demo.oscss.org/

    Warning: main(includes/general.js.php) [function.main]: failed to open stream: No such file or directory in /homepages/40/d139522501/htdocs/demo/templates/test/template.php on line 25

    Fatal error: main() [function.require]: Failed opening required ‘includes/general.js.php’ (include_path=’.:/usr/local/lib/php’) in /homepages/40/d139522501/htdocs/demo/templates/test/template.php on line 25

    Ca ne donne pas très envie …

    Mais bon !

    Merci, Dax

  13. Greg dit :

    Pas de souchis !

  14. Michel dit :

    Bonjour

    Je sais pas si tu fais la promo pour Oxatis, c’est pas le genre de produit que je proposerais à mes clients, même si la démarche est louable.

    As-tu regardé le code source ?

    Je ne comprend pas que l’on puisse se revendiquer « Centres d’Expertise Internet Oxatis » quand on pond un code si dégueu.

    « 5.000 € pour propulser votre site » c’est aussi commique que le corbeau et le renard.

    Mes réactions peuvent paraître un peu brutes, ne vous meprenez pas mon but n’est pas de nuire, bien au contraire, j’espère qu’un service ecommerce plus proche des aspirations des commerçants émergera.

    @+

    @+

    C’est justement ce genre de site qui me fait monter au créneau.

  15. Anonyme dit :

    e-commerce : quel E-CMS pour grer votre boutique en ligne ?…

    Petit tour d’horizon de quelques CMS pour grer une boutique en ligne….

  16. Sarah dit :

    Je suis en pleine réflexion sur la solution à adopter pour mon site de e-commerce, mais entre les centaines de prestataires et les multiples solutions libres ou non, j’ai l’impression que je ne suis pas au bout de ma quête… :-(

  17. Michel dit :

    Bonjour

    Cela dépend d’un tas de paramètres, quel produit ? quelle quantité ? quelle clientèle ? la taille de votre structure ? les moyens que vous souhaiter investir ? …

    Si vous le souhaitez je peux m’entretenir avec vous et vous guider. michel/at/grid.fr

    @+

  18. Sarah dit :

    je vous contacte par mail.Merci!

  19. bougou dit :

    Bravo pour l’article, apres plusieurs heures de recherches et de tests pour trouver une solution e commerce, je suis tombe sur la mine d’or c’est a dire cet article. Il n’y a qu’une chose que je n’arrive pas a trouver c’est un ecommerce pouvant gerer plusieurs prix pour un article suivant differents groupes de clients mais encore merci ca va faire vraiment avancer le schmilblick

  20. Bonjour,

    Je me permets de signaler que la plateforme Kiubi (qui était tant attendue par l’auteur du blog de Kardamome dont est extrait la liste des outils cités ici) a enfin sorti ses formules e-commerce, je vous invite à la tester pour vous faire une opinion…

  21. Très bon article que je découvre maintenant. J’apporterais une précision sur Oscommerce, qui serte est compliqué à utiliser, mais qui peut être ensuite un excellent support pour un site e-commerce.

    Avec l’ajout de quelques contribution, et des modifications de codes, nous avons réussi à mettre en place ce site sur une base Oscommerce : http://www.primeurs-bordeaux.com/

    Je vous laisse le découvrir et voir qu’avec Oscommerce, on peut avoir du css et mettre en place de vrai sites e-commerce.

  22. anne dit :

    Ma solution Open Source avec Joomla et Virtuemart, la recette :

    Pack Joomla avec instal virtuemart : http://www.joomlafrance.org/telecharger/fileinfo/VirtueMart.html Moteur de recherche avancé à la Apple.com pour une recherche facile des produits : http://www.joomlafrance.org/Les_News/Modules/Module_de_recherche_PixSearch.html URL rewriting pour améliorer l’url de chaque articles de votre boutique et donc un meilleur référencement avec sh404:http://www.joomlafrance.org/Les_News/Composants/Nouvelle_version_de_SH404SEF.html Outil loupe pour Virtuemart permetant d’offrir un effet « riche commerce » au images de vos articles Des centaines de templates gratuit sur http://www.joomla.de Et enfin et super important à mes yeux une assistance en ligne et en direct par live chat pour répondre aux questions des visiteurs/clients offert par LSS (logiciel+opérateurs) http://www.live-support-solution.com

    Voila une solution relativement simple, super stable, moderne et presque gratuite qui permet aprés 2 à 3 mois de travail d’être à la hauteur des plus grand site e-commerce grâce à ses outils au top… Magique.

    • Bibibastille dit :

      Bonjour,

      J’ai une boutique exclusivement dédiée à l’export. Par malchance, mon site a été développé avec Thélia, site franco-français s’il en est. Je dois donc tout reprendre. J’avais pensé à Prestashop, croyant que les url pour chaque langue permettaient un bon référencement. J’apprends ici que la langue par défaut de Prestashop est le Français aussi. Donc pas bon. Bref si j’exclue Oscommerce (trop compliqué pour moi, Magento gourmand et pas encore stable, il ne reste que Joomla .. Vous me confirmez qu’au niveau du référencement international Joomla est le meilleur choix?

      Merci de votre réponse.

      Bibi

  23. llenne dit :

    Il existe aussi un plugin pour metter en place une boutique en ligne avec WordPress pour plus d’infoi vous pouvez consultez ce site : http://ma-e-boutique.com

    Il s’agit un hack de WP e-commerce.

    Avec comme objectif d’adapter ce plugin au contrainte du marché français. Et d’y ajouter des fonctionnalités au fur et à mesure des besoins exprimés.

    C’est gratuit, c’est cadeau.

    Alors toute participation : commentaires, test, idée, …, sera la bien venu

    Le site où vous trouverez la version à télécharger et un rapide présentation.

    http://ma-e-boutique.com/

  24. MM dit :

    @ Bruno Bichet

    Grâce à toi je viens de découvrir thelia. J’étais à patauger avec Os avant de lire ton post. Grand merci, je viens de boucler une boutique en 3 semaines! C’est le principe de l’ancien spip, c’est souple est l’on fait vraiment ce que l’on veut!

  25. vincent dit :

    Essayez http://www.oxatis.com, super services accessible financiérement

  26. Je trouve Os commerce et Oxatis très limités et surtout très compliqué à mettre en oeuvre et à personnalisé graphiquement. Je découvre à peine Thélia

  27. CMS sexy ;-) dit :

    Nous, nous avons choisi un CMS vraiment pro, simple et avec beaucoup de fonctionnalités pour http://www.secrete-arlette.fr c’est e-majine http://www.e-majine.fr de medialibs http://www.medialibs.com il nous fait vraiment vibrer ;-)

  28. BouMbOum dit :

    E-CMS (pour E-Commerce Management System)

    Jeux de mots ? E-CMS -> cms = Content Management System² =)

  29. greg dit :

    Prestashop est terrible

  30. Pascal dit :

    bonjour à tous et bonne année 2010 !

    moi je viens de découvrir, un site ou il y a un logiciel de type peel modifié, c’est:

    http://www.hosteco.fr/

    ce logiciel s’appelle Eco-Shop, il est simple à utilisé pret à l’emploie, il a beaucoup de possibilité et il est évolutif.

    et en plus ce n’est pas très chers.

  31. Bonjour

    Trois ans après la mise en ligne de cet article, l’état des lieux a bien changé, avec quelques CMS qui sont montés en puissance et notamment Prestashop, qui s’avère être un redoutable concurrent.

    Comme quasiment tous les CMS e-commerce (j’oserais dire : tous les CMS, tout court) il n’est cependant pas adapté nativement au multilingue, pour le simple fait qu’il est impossible pour le moment de gérer un sous-domaine par langue (géolocalisation indispensable pour un réf. digne de ce nom… ça passe donc à minima par un sous-domaine !)

    Mon choix s’était porté sur lui à l’époque pour des raisons liées au référencement, qui est ma spécialité. À l’heure actuelle, trois CMS se dégagent en tête à mon sens : Prestashop, Magento et CS Cart (nouveau venu me semble-t-il, et qui montre de très belles choses)

    Prestashop a l’avantage d’être français à la base (pour les francophones, c’est pas un mal ^_^) et nativement assez complet. Qui plus est, il est assez abordable, en tout cas beaucoup plus que Magento qui est une usine à gaz, extrêmement puissante certes, mais très complexe…

    • Bruno Bichet dit :

      Merci pour ces informations qui rafraichissent cet article qui commence à dater sérieusement. Faudra que je pense à une mise à jour pour présenter les outils comme Prestashop, Magento, Thelia et les nouveaux venus dans le e-commerce.

  32. Bibibastille dit :

    Bonjour,

    Je crois qu’il serait temps de faire des posts sur le e-commerce qui intègrent ou précisent la dimension internationale des solutions dont on parle. Lorsqu’on lit ces posts, un peu partout sur internet, on est fortement induit en erreur lorsqu’on cherche un cms à dimension internationale : mettre sur le même pied Thélia, Prestashop et Oscommerce relève maintenant de la désinformation. Sans vouloir citer de cms en particulier, j’engage tous ceux qui veulent être lisibles sur d’autres marchés que la zone francophone à faire très attention à bien vérifier la possibilité d’être référencé au niveau international avec le cms qu’il auront choisi. Le risque ? être illisible sur la toile, perdre donc beaucoup d’argent et d’énergie, voir peut-être même son projet basculer dans le néant.

  33. Christophe dit :

    Bonjour,

    Pour répondre à Bibibastille, je suis d’accord sur le principe mais sur le terrain je le suis moins. En effet, quel est l’intérêt d’avoir un site optimisé pour le référencement à l’international si l’activité de la société en question se résume au niveau national (voir local) ?

    D’un point de vue stratégique à moyen/long terme c’est intéressant de développer un site à l’international mais, suivant l’activité du site, il est préférable d’optimiser son référencement au niveau national dans un premier temps et le développer par la suite suivant les opportunités.

  34. XBOUTIK dit :

    XBOUTIK – EBoutiques gratuites http://www.xboutik.com – Annonces et EBoutiques gratuites

  35. Shamyz dit :

    Virtuemart avec Joomla offre une bonne façon de créer des sites e-commerces. Le seul ennui est qu’il n’y a pas de template gratuit

    • lolo dit :

      Vous pouvez déjà commencer par utiliser un template de base joomla 1.5 Et là, c’est pas les gratuits qui manquent même si ce ne sont pas les plus beaux ;-)

  36. stagiaire dit :

    Bonjour à tous, je suis stagiaire dans une société et je suis en charge de la création d’une boutique en ligne, je souhaiterais savoir quelle serait la meilleure solution, en terme de fonctionnalités, pour mener ce projet. Il me faudrait une formule comprenant la création du site, son hébergement, gestion des paiement (paypal, CB) ainsi que le référencement du site. Je souhaiterais donc avoir quelques conseils, en vous remerciant.

  37. [...] e-commerce : quel E-CMS pour gérer votre boutique en ligne ? [...]

  38. LashWP dit :

    Salut Bruno Sympa ce petit recensement. Ceci dit, si un commerce n’a pas les moyens de se payer les services d’une agence pour développer son e-commerce, comme tu le dis reste la solution de faire appel à de plus « petits » prestataires comme nous, les autoentrepreneurs ou microentreprises. L’avantage est le temps gagné (je sais je prêche pour mon business). Comme tu le soulignes bien, le temps d’élaboration des contenus de la e-boutique n’est pas compressible. ce n’est pas le prestataire qui peut le rédiger pour lui, en tout cas pas aussi bien. Donc gagner du temps en contenu me semble primordial. Du coup, ces solutions « à installer soi-même », c’est pour qui ? Pour les connaisseurs, autodidactes ou non, qui gèrent déjà leurs sites eux-mêmes. Non ?

    Juste une remarque par rapport à WordPress : il n’y a pas que wp-commerce ! Je remarque que partout l’on réfère toujours ce plugin-là, par méconnaissance, alors qu’il en existe de meilleurs et moins lourds. Sauf qu’ils sont payants. Ceci explique cela. Vaut mieux s’offrir des plugins professionnels pour intégrer une boutique à WordPress que d’installer ce fichu wp-commerce qui est effectivement une usine à gaz et donne des rendus si peu sympathiques.

    Il y a encore le cas des petites boutiques. Genre une dizaine de produits à vendre, au sein d’un site plus large. Là, aucun intérêt pour un particulier ou un site vitrine d’installer une grosse application e-commerce. L’alternative est le plugin WordPress + prestataire freelance ou remonter ses manches. J’ai installé tout récemment pour un client une mini-boutique dans un site WordPress. Franchement, quand il ne s’agit pas de créer une vraie énorme boutique en ligne, WordPress s’en sort très bien. Et même mieux que les solutions dont tu parles ici parce que la simplicité est de mise dans le cas d’un mini-ecommerce intégré.

    Pour les grosses boutiques, tu ne crois pas que les marchands vont se tourner de toute façon vers les agences ?

    Une chose est certaine ; les boutiques très onéreuses offertes par les hébergeurs ne valent pas un clou, du moins le retour sur investissement est caduque vu le prix qu’elles coutent par mois, à moins de vendre des milliers d’objets en série et d’avoir un webmaster à temps plein pour s’en occuper.

  39. Prestashelp dit :

    Merci pour l’article, pour ma part, avant de me lancer dans la création d’un site e-commerce, j’ai fait un long tour du web avant de prendre ma décision. Globalement, j’en ai conclu qu’il existait 4 solutions : 1-les solutions clés en main payantes par abonnement mensuels de type oxatis ou powerboutique mais il en existe des dizaines d’autres. 2- Les solutions gratuites comme kingeshop, 3- Les prestataires de services : webagency, freelances 4- Mettre les mains dans le cambouis avec un CMS open source.

    Or la seule vocation d’un site e-commerce étant d’être rentable, l’enjeu est donc de maximiser les ventes tout en minimisant les coûts. Pour pouvoir vendre, il faut que les visiteurs du site soient nombreux, que beaucoup d’entre eux passe commande lors de leur visite, que le montant moyen de leur commande soit élevé et qu’ils parlent du site autour d’eux après. En résumé il faut sans cesse augmenter : 1) la fréquentation 2) le taux de conversion 3) le panier moyen 4) la satisfaction client

    Pour dépenser le moins possible, il faut faire un maximum de choses soit même afin d’en minimiser le coût. Il faut donc sans cesse diminuer le coût : 1) des produits ou services que l’on vend 2) des envois de marchandises 3) de la création du site 4) de son référencement 5) de l’administration 6) du marketing 7) de la communication 8) la relation client 9) ….

    Tout ça pour revenir à la question posée au départ : quelle solution pour faire de l’e-commerce ?

    Fort des constats ci-dessus, il m’est apparu très clairement que le meilleur choix pour créer un site e-commerce rentable passait par l’utilisation d’un CMS open source. Gratuit, performant, entièrement personnalisable, indépendant d’un prestataire, facile à maintenir et administrer, pensé pour un référencement optimal. Il a alors fallu choisir la solution la plus adaptée. Mes principaux critères de choix étaient : ergonomie, intelligence, nombre d’utilisateurs, boutiques déjà créées. Rapidement un peloton de tête s’est dégagé composé de : Magento, Prestashop, Os-commerce. Os-commerce bénéficie d’une maturité et d’un impressionnant réseau d’utilisateur mais sa prise en main n’est pas très facile, il est semble sur le déclin. Magento semble plébiscité par les intégrateurs professionnels et paraît être le plus abouti en termes de fonctionnalités. Prestashop est la solution décrite par beaucoup comme la plus souple, facile à prendre en main et couvrant le besoin fonctionnel de la majorité des boutiques. C’est donc vers cette dernière solution que s’est porté mon choix.

    En revanche, pour se lancer dans la création d’une boutique soi-même avec un CMS, il faut avoir du temps, et disposer (ou acquérir) une bonne autonomie dans les langages de programmation du web 2.0 : html, CSS, php, SQL (et javascript éventuellement). Il faut surtout avoir très très envie de faire un site e-commerce !

    Dans mon cas, je suis parti d’une connaissance sommaire du html et je n’ai pas compté mes heures de travail. Je suis sur le point de mettre en ligne mon premier site e-commerce. J’ai, en parallèle, créé un blog dédié à la création de site e-commerce avec Prestashop, dans lequel je partage mon expérience. http://www.prestashelp.com

    A++

  40. Caty dit :

    Un exemple de vulgarisation du e-commerce à la portée de tous … Un site d’annonces gratuites qui permet la vente en ligne, et donc, la constitution d’une eboutique à partir de simples annonces !!! Et ce .. sans frais ni commission !

    Cela permet de brasser des produits à la vente directe au sein d’un réseau d’annonce …

    http://www.annonces-eboutiques.fr

    Idéal pour les auto entrepreneurs qui démarrent un activité, pour le e-commerce délégué, ou pour les PME qui souhaitent multiplier leurs points de ventes afin d’élargir leur clientèle.

  41. Bonjour à tous,

    Je ne peux que vous conseiller de prendre OpenCart.

    Le portail de ce CMS pour la France et les pays Francophones vient d’ouvrir à cette adresse : http://opencart-france.fr

    Vous pourrez tester la version de démo (dernière version – v1.5.5.1) à cette adresse : http://demo.opencart-france.fr

    Vous pourrez aussi télécharger la version entièrement Française, celle-ci est paramétrée par défaut en Français et contient comme deuxième langue l’Anglais.

    Vous trouverez aussi un forum à cette adresse : http://forum.opencart-france.fr

    En espérant vous voir bientôt parmi nous.

    Bonne découverte.

  42. Le portail officiel de la solution OpenCart est http://www.opencart-france.com. Présente depuis 2009 avec un forum animé et une communauté francophone de plus en plus importante, OpenCart est disponible en version complètement française. Rendez vous sur http://forum.opencart-france.com

    Bonne découverte pour cette solution e-commerce gratuite.

  43. OpenCart France dit :

    Bonjour à tous,

    Le portail Français de la solution OpenCart est http://www.opencart-france.fr. Animé par la communauté francophone de plus en plus importante, OpenCart est disponible en version française et mise à jours régulièrement. Rendez vous sur http://forum.opencart-france.fr.

    l’url: opencart-france.com n’est plus mise à jour par son propriétaire.

    Pouvez donc nous rejoindre sur http://forum.opencart-france.fr nous répondrons à vos questions.

    En espérant vous voir bientôt parmi nous.

  44. OpenCart dit :

    Bonjour à tous,

    Le portail Français officiel de la solution OpenCart est http://www.opencart-france.com. Animé par la communauté francophone de plus en plus importante, OpenCart est disponible en version française et mise à jour régulièrement. Rendez vous sur http://forum.opencart-france.com.

    l’url: opencart-france.fr n’est qu’une copie non officielle.

    Vous pouver nous rejoindre sur http://forum.opencart-france.com nous répondrons à vos questions.

    En espérant vous voir bientôt parmi nous.

Laissez un commentaire

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Les commentaires sont publiés sous votre pleine et entière responsabilité et ne doivent pas contrevenir aux lois et règlementations en vigueur. Les propos racistes ou antisémites, diffamatoire ou injurieux, divulguant des informations fausses, relatives à la vie privée d'une personne ou utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteurs ne sont pas les bienvenus et seront modérés sans modération.

Merci d'être constructif et n'oubliez pas : « sans la liberté de ramer il n'est point d'éloge flotteur ! »



Colophon

CSS & Webdesign est une publication irrégulomadaire à tendance hebdomadaire
éditée par Bruno Bichet qui carbure à WordPress et au café équitable.
Tous droits réservés © 2006 - 2011.

Contactez l'auteur du site