Accessibilité des sites web… et si on faisait notre job ?

Rigueur. Et passion !

Ne dites pas à ma mère que je suis artisan en architecture de l'information appliquée aux sites web : elle croit que je suis webdesigner, intégrateur HTML & CSS, rédacteur web, formateur NTIC et consultant en webmarketing depuis 2001 ! Voulez-vous en savoir plus ?

Le blog de l'intégrateur web

Accessibilité des sites web… et si on faisait notre job ?

accessibilite.png A l’occasion de la Journée internationale des handicapés qui a lieu le dimanche 3 décembre 2006, Monique, du blog webatou, spécialiste des questions et problèmes soulevés par l’accessibilité et la qualité web, propose de diffuser largement le fait que cette année, le thème retenu est l’accessibilité numérique.

L’accessibilité numérique c’est quoi, c’est qui ?

Rendre son site accessible, c’est s’assurer que son contenu sera consultable par tous : les aveugles, les daltoniens, ceux qui ne peuvent utiliser une souris, mais aussi par Paul qui a simplement la vue qui baisse à la cinquantaine, Pierre qui a un petit écran qui n’affiche pas les designs à 1000px, Jacques qui cherche à se repérer dans un texte de loi de 10 pages en utilisant un explorateur de titres, Nicolas qui a une petite connexion et ne peut pas télécharger les images, Sébastien qui a un micro-ordinateur de deuxième main et qui ne peut pas se permettre d’activer Javascript, Philippe qui n’a pas MS Word pour des raisons financières, Benoit qui utilise le clavier car sa souris fonctionne mal, Jean qui a un navigateur différent car il a des besoins spécifiques ou Michel qui passe par un moteur de recherche ou un autre processus automatique de lecture de page Web, etc.

Femme au clavier, PC planté ?

La liste des soucis quotidien que nos visiteurs peuvent rencontrer lors de leur navigation sur le web ne serait pas complète sans rappeler (en paraphrasant un commentaire de Delphine), qu’un des problèmes d’accessibilité qu’évoquent beaucoup de femmes, c’est le manque de formation.

Au bureau, on ne leur demande souvent que des tâches bureautiques, et à la maison, l’ordinateur est réquisitionné par le mari ou les enfants. Les femmes peuvent l’utiliser à condition de faire vite : elles n’ont pas le temps de vraiment apprivoiser l’outil informatique.

Rien que pour ces raisons (les femmes dans ce cas sont sûrement très nombreuses), les sites gagneraient à avoir une navigation plus intuitive. En effet, Madame n’a pas toujours le temps nécessaire pour saisir les subtilités techniques1, explorer les sous-menus, etc.

Et pour couronner le tout, les femmes sont souvent victimes des idées reçues concernant leur rapport à la technologie : après femme au volant, mort au tournant des années 70, le machisme du 3ème millénaire à embrayé sur femme au clavier, PC planté.

1 Par exemple, pour valider un pauvre formulaire : une fois, on a un bouton « Go » à côté ou en dessous, une fois, on ne l’a pas, mais c’est web 2.0 et Ajax s’occupe de tout, et une dernière fois, on ne l’a pas, mais il faut appuyer sur « Enter » pour valider ce satané formulaire…

C’est bien beau, mais j’ai un site à finir, moi !

Nous prenons souvent beaucoup de temps pour satisfaire tel ou tel navigateur représentant moins de 10% du trafic, alors que nous ignorons le pourcentage de porteurs de handicap que nous privons de notre prose, de nos coup de gueule ou de nos produits… Je suis prêt à parier que le nombre de personnes gênées par le manque d’accessibilité de certains sites dépasse ces fameux 10% !

On peut aussi voir l’accessibilité numérique comme la suite logique de la bonne utilisation des balises en fonction de la sémantique qu’elles véhiculent. Je sens que cette idée de sémantique fait son chemin dans l’esprit de l’intégrateur HTML et je ne doute pas que l’accessibilité s’y fasse une place ;)

En ce qui me concerne, je suis assez friand des petits trucs et astuces de derrière les fagots qui permettent d’améliorer ma pratique du métier d’intégrateur web : quelle longueur pour le contenu des balises alt, pour l’intitulé des liens, etc. ? Les réponses à ces deux questions et à 90 autres se trouvent dans le tableau des 92 critères accessiweb.

Je vous invite maintenant à jeter un œil sur cette proposition d’action pour le 3 décembre et à faire preuve de citoyenneté.

Quelque textes sur l’accessibilité
http://openweb.eu.org/accessibilite/
Plus de 10 articles sur l’accessibilité des sites Web par le collectif Openweb.
http://www.cybercodeur.net/weblog/…
Avec un titre aussi provocateur je suis sûr d’attirer les foules pour ma première contribution à C² alors je le répète : oublions les handicapés, principalement les aveugles et les daltoniens. Dans ce billet il y a une bonne nouvelle, une mauvaise, et un gros morceau d’espoir.
http://blog.temesis.com/…
L’accessibilité, si vous ne le faites pas pour les autres, faites le pour vous.
Trouver des ressources sur l’accessibilité
http://www.webonorme.net/
WebOnorme est l’annuaire de ressources francophones sur les standards du web et l’accessibilité des technologies de l’information de Jean-Pierre Villain.
http://s.billard.free.fr/ergonosearch/
Ergonosearch est un moteur de recherche sur l’accessibilité et l’utilisabilité, indexant uniquement des ressources de qualité : articles et blogs d’experts, papiers scientifiques, forums et listes de discussions spécialisées, textes et recommandations officiels.
http://www.un.org/Depts/dhl/dhlf/dispersons/
En 1992, à la fin de la Décennie des Nations Unies pour les personnes handicapées (1983-1992), l’Assemblée générale a proclamé le 3 décembre Journée internationale des personnes handicapées (résolution 47/3).
Validateur d’accessibilité en ligne
http://www.ocawa.com/
Ocawa est un outil de validation pour l’accessibilité des pages web. Parmi les bonnes idées, j’ai retenu : la mise à disposition d’une extension FireFox, la visualisation des erreurs d’accessibilité directement dans le code source et précisément sur la balise concernée, ainsi que la possibilité d’auditer un site complet.
http://webxact.watchfire.com
WebXact vous demandera la page d’accueil du site pour scanner toutes les pages à la recherche de problèmes d’accessibilité à résoudre. Attention, si vous donnez un lien de redirection il faudra valider explicitement pour que le site commence le scan. Des rapports très complets présentés en quatre onglets : General, Quality, Accessibility et Privacy.
www.wave.webaim.org
Wave vous propose d’entrer l’url de la page à vérifier, puis vous offre un vue in situ des éventuels problèmes rencontrés. Pensez à afficher l’aide à côté pour connaitre la signification des nombreuses icônes affichés par dessus votre page. Peut-être un peu confusant au début… Mais je reviendrais !
Aide à l’accessibilité off line
www.nils.org.au/…
Colour Contrast Analyser est un outil permettant de vérifier les combinaisons de couleurs de premier plan et d’arrière-plan afin de déterminer si elles donnent une bonne visibilité de couleurs. Cette identification de la bonne « visibilité des couleurs » se base sur les algorithmes proposés par le World Wide Web Consortium (W3C) Le soft est vraiment simple à utiliser : il suffit d’entrer les couleurs demandés soit par leurs valeurs hexa ou si vous avez le site sous les yeux, grâce à une pipette-loupe qui permet de sélectionner des couleurs difficilement accessibles autrement.

Articles sur le même sujet

PS : Le respect de la vie privée sur internet est important : j'ai décidé d'échanger mon bouton Like de Facebook par un bouton Faire un don de Paypal car
Il n'y pas d'amour, il n'y a que des preuves d'amour (Jean Cocteau) ;) Merci d'avance.



16 commentaires pour “Accessibilité des sites web… et si on faisait notre job ?”

  1. Monique dit :

    Bonjour,

    Je suis heureuse d’inaugurer ta catégorie "Accessibilité" en y écrivant le premier commentaire pour te remercier d’assurer le relais :-)

    Et je vais en profiter pour te donner un petit conseil : tu télécharges le logiciel Color Contrast Analyser http://www.nils.org.au/info.aspx... Tu pourras alors constater que certains choix de couleur ne sont pas idéaux pour les daltoniens ou pour les yeux un peu vieux comme les miens ;-)

    Amicalement, Monique

  2. Julien dit :

    Je vais rajouter une pierre à l’édifice. Le site Ocawa.com est un validateur d’accessiblité. :)

  3. Ca manque juste de filles dans les exemples donnés pour que ce soit parfait, mais c’est quand même un très bon billet. Bravo et merci pour le relais ! :)

  4. 3 décembre 2006 : journée internationale des personnes handicapées Pour cette journée spéciale, j’aimerais organiser un recueil de témoignages : le 3 décembre, chaque expérience vécue d’utilisateur (en situation de handicap ou l’ayant été) fera l’objet d’un billet publié sur le blog d’Alsacréations. Le but…

  5. br1o dit :

    @Julien -> je viens de découvrir Ocawa . Je vais le rajouter dans la linkographie.

    @Delphine -> vi je sais, mais les exemples ne sont pas de moi : le paragraphe est tiré du très bon article d’Eric Daspet écrit sur cybercodeur (cf. linkographie). Je réfléchis à un exemple de filles (de ton côté si tu te sens mieux placée ;) ).

  6. Gameplayer dit :

    Pour ce qui est des outils permettant de valider l’accessibilité des sites web, on peu noter l’excellent plugin Html Validator pour Firefox, qui permet, en plus de vérifier la validité du code html, de vérifier les différents niveaux d’accessibilité directement à l’affichage de la page. Pour d’autres sites permettant de valider l’acessibilité des sites, on peu noter aussi : – WebXact : webxact.watchfire.com/ – Wave : http://www.wave.webaim.org/index... (qui propose une toolbar pour différents navigateurs)

    En plus d’Ocawa, c’est les deux autres validateurs d’accessibilité que j’avais utilisé quand j’avais bossé dans ce domaine.

  7. xuxu dit :

    Ocawa est aussi disponible en extensions Firefox. addons.mozilla.org/firefo…

  8. br1o > Le problème d’accessibilité qu’évoquent beaucoup de femmes, c’est le manque de formation. Au bureau, on ne leur demande que des taches bureautiques, à la maison, le PC est réquisitionné par le mari ou/et les enfants. Si elles osent l’utiliser, elles sont priées de faire vite. Elles n’ont pas le temps d’apprendre, de se familiariser.

    Les sites doivent donc avoir une navigation évidente car madame n’a pas toujours le temps de comprendre des subtilités, d’explorer des sous-menus, etc. Souvent, elles sont en plus victimes de leur entourage qui se moquent "des femmes et de la technologie". "Femme au volant, mort au tournant" ayant prouvé son inexactitude, le machisme a embrayé sur "Femme au clavier, PC planté". :(

  9. br1o dit :

    Delphine > C’est pas faux, d’ailleurs à la maison… Et pourtant ceux qui me connaissent te diront… Nan, ceux qui me connaissent te diront sans doute n’importe quoi sur moi ;)

    Plus sérieusement, c’est un très bon point de vue que je mettrais presque tel quel dans le billet si j’avais ta permission.

  10. Bien assis confortablement Pourquoi avoir une démarche d’accessibilité ? Mais euuuh ! Vous vous moquez de moi ? Vous n’avez pas une question plus difficile ? On a une démarche d’accessibilité parce que c’est ce qu’on attend des autres, tout simplement ! Quand un…

  11. br1o dit :

    @tous > j’ai retrouvé le commentaire de Monique caché dans spamplemousse, il reprend la place qu’il aurait du avoir ^^ @Monique > effectivement, je constate à l’aide du petit soft que les couleurs de mon menu sous la bannière ne sont pas top top. Je tâcherais d’y remédier. Merci encore !

  12. Br1o > Tu as tout à fait ma permission. Je place mes commentaire sous licence CC aussi ! ^^

    J’en ai profité pour installer le soft pour les couleurs qui a l’air bien bien intéressant. De toutes façons, si c’est recommandé par Monique, c’est forcément bien. :)

  13. Si j’étais présidente de la république, je nommerais Mickey Premier Ministre et Br10 Ministre de l’Intégration… :)

    (attention, l’abus de Gérard Lenorman peut présenter des troubles chez les personnes sensibles)

  14. Pfff ! Pas "présenter", "provoquer". Trop fort pour moi, Lenorman, décidément… ^^

  15. br1o dit :

    Je suis libre pour occuper un poste au ministère… faut en parler à ségolène :p

  16. Kablumy dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec cet article. Bravo. Et puis, à part Internet Explorer, les navigateurs réagissent à peu près tous de la même manière face à du code. Alors, pensons à ces personnes plutôt qu’à des détails qui ne changent pas grand chose.



Colophon

CSS & Webdesign est une publication irrégulomadaire à tendance hebdomadaire
éditée par Bruno Bichet qui carbure à WordPress et au café équitable.
Tous droits réservés © 2006 - 2011.

Contactez l'auteur du site