8 exemples de tarifs pour l’intégration de votre site WordPress d’après la méthode des Personas

Rigueur. Et passion !

Ne dites pas à ma mère que je suis artisan en architecture de l'information appliquée aux sites web : elle croit que je suis webdesigner, intégrateur HTML & CSS, rédacteur web, formateur NTIC et consultant en webmarketing depuis 2001 ! Voulez-vous en savoir plus ?

Le blog de l'intégrateur web

8 exemples de tarifs pour l’intégration de votre site WordPress d’après la méthode des Personas

Quels sont les éléments à prendre en compte dans l’établissement d’un tarif pour la livraison d’un site web utilisant WordPress ? C’est en substance la question posée dans l’article Quel tarif pour un thème WordPress ? Beaucoup de personnes ont été déçues par le manque de données chiffrées qui auraient permis de fixer un peu les idées. Je reconnais que le titre pouvait induire en erreur… Je vais essayer de rectifier le tir en dressant le portrait de plusieurs clients-type en utilisant librement la technique des Personas. D’après Usabilis, il s’agit de représentations fictives mais concrètes des utilisateurs pour lesquels le produit est conçu. Ils fournissent aux développeurs une référence pour définir les fonctionnalités et les scénarios d’utilisation. Il s’agit d’une méthode idéale pour concevoir un site web orienté vers l’utilisateur !

En ce qui concerne les estimations qui suivent, j’ai essayé d’être fidèle à la réalité, même si les Personas et les projets qui les accompagnent ont été imaginé de toutes pièces. Toute ressemblance avec des personnes ou des situations réelles ne serait que pure coïncidence.

Périmètre des fonctionnalités et cahier des charges

En dehors de la détermination du tarif journalier — abordée de manière très complète par Aymeric dans Quels tarifs pratiquer pour un freelance ? — il faut avoir en tête que la formation des prix est à la fois très simple et très complexe. Comme dans la mécanique quantique, le principe d’incertitude joue à plein tant qu’il manque certaines informations, puis tout se cristallise comme par enchantement dès que l’on connait :

  • Le périmètre des fonctionnalités.

    Il s’agit grosso modo des besoins exprimés par le clients qui seraient passés à la moulinette de la pertinence et de la faisabilité. Par exemple : je veux un site web pour présenter mon activité peut devenir Mise en place d’un site web web composé d’une page A propos, d’une page Contact et de plusieurs rubriques administrables librement par le client à l’aide d’une console d’administration à laquelle il aura préalablement été formé. Le périmètre des fonctionnalités se formalise généralement sous la forme d’un cahier des charges contractuel.
  • Le temps nécessaire pour les mettre en place.

    La variable «temps» dépend directement des éléments du cahier des charges mais aussi de l’expérience du prestataire. Plus vous travaillez vite et plus vous pourrez satisfaire de nombreux clients dans un laps de temps donné. Du point de vue du client, la question qui se pose souvent est de savoir si le prestataire qu’il a choisi lui fait supporter le prix de son inexpérience. Seules des demandes de devis répétées et une certaine expérience du métier permettront d’y voir clair. Sinon, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour étudier vos devis avant soumission !
  • Les attentes du client.

    Le client peut déclarer vouloir un site Web pour se faire connaitre auprès des fournisseurs alors qu’en réalité il veut augmenter ses ventes. Il faut lever ce genre de lièvre le plus en amont possible. C’est là que se situe ce qu’on appelle le conseil. Notion souvent floue, un peu tarte à la crème mais néanmoins essentielle pour ne pas tomber de haut. Voir plus haut la partie consacrée au périmètre des fonctionnalités.
  • La situation du client (taille de l’entreprise, secteur d’activité)

    Ce point est souvent mal vécu par les clients qui pensent que les prix sont faits «à la tête du client». C’est parfois vrai, mais la plupart du temps cette donnée agit à la baisse. Il est parfois difficile de dire «non» à un client qui n’a pas les moyens de ses ambitions si le carnet de commande n’est pas rempli. Cela dit, j’ai remarqué que l’on ne facturait que très rarement le «vrai» prix d’une prestation que l’on travaille en freelance ou dans le cadre d’une agence.

Les Personas

  1. Aldebert

    Ce mécanicien-auto envisage de changer d’employeur. Il pense qu’un blog lui permettrait de se faire connaitre auprès des recruteurs en rédigeant des articles sur l’automobile. L’aspect du blog importe peu. Un bandeau sur le thème de l’automobile et de la mécanique suffira. Il est prêt à s’investir dans son blog et aimerait à terme devenir une référence dans le secteur.

    Estimation du temps

    • Réalisation du bandeau, personnalisation des couleurs et mise en place du thème.
    • Tarif : 450€
  2. Corinne

    Illustratrice dans la presse pour enfant, elle a souvent présenté son travail sur les forums spécialisés dans les arts graphiques. Elle décide de lancer un blog pour présenter les ébauches de ses dessins afin de se faire connaitre et recueillir les avis de ses pairs. Corinne veut un blog avec un look orienté « typo » avec un usage prononcé du noir et du blanc pour mettre ses dessins en valeur. La maquette du blog passera de deux colonnes à une colonne lorsque les visiteurs afficheront le billet seul. La page d’accueil affichera la description du dessin accompagné d’une miniature.

    Estimations

    • Mise en place du blog,
    • Tarif : 750 €.
  3. Jean-Marc

    Ce dirigeant de PME spécialisée dans le conseil aux paysagistes en milieu urbain et dans la fourniture de matériel de jardinage possède une clientèle composée de collectivités, d’entreprises et de particuliers. Il souhaite mettre en place un site Web pour présenter ses réalisations au jour le jour aux prospects qui lui demandent de fournir un échantillon de ses réalisations en complément des brochures et des catalogues qu’il propose. Après quelques échanges de mail, le format retenu est un simple blog aux couleurs de l’entreprise dont les billets seront composés d’une photo et d’une description. Le blog comportera également un formulaire de contact et une page A propos. Le client insiste sur la sobriété et la rapidité d’affichage du site. Aux couleurs de l’entreprise signifie que le blog reprendra principalement le logo de l’entreprise et s’inspirera des éléments graphiques existants : plaquette commerciale, cartes de visite, catalogue produit, etc. pour le choix des couleurs. Un seul Template WordPress suffit pour afficher les billets et les pages. Le point de départ est une page blanche.

    Estimations

    • Mise en place du blog,
    • Mise en place des éléments graphiques,
    • Livraison prévue une semaine plus tard.
    • Tarif : 1 975€
  4. Martine

    Cette responsable communication dans une agence Web a demandé à son graphiste de pondre une charte graphique pour un mini site Web événementiel pour un de leur client. Il s’agit d’une page d’accueil assez visuelle accompagnée de trois rubriques possédant chacune leur univers graphique. Il faudra découper les 4 fichiers Photoshop et faire l’intégration HTML / CSS des quatre templates WordPress. Chaque rubrique affichera un seul article composé d’un texte accompagné d’images que le client pourra mettre à jour facilement. Pas de boucle WordPress complexe à prévoir mais un travail précis sur les feuilles de styles CSS associées aux formats d’image et à leurs légendes.

    Estimations

    • Découpage et intégration des 4 fichiers,
    • Travail sur les images,
    • Tarif : 2 650€.
  5. André

    Responsable d’une association d’ancien élèves, André voudrait une partie réservée aux adhérents pour les tenir informés de la vie de l’association et une partie publique accessible aux moteurs de recherche pour attirer de nouveaux membres. Le client veut pouvoir ajouter des Widgets dans les zones publiques et/ou privatives. La charte graphique sera aux couleurs de l’association avec deux ou trois icônes pour personnaliser le site et le rendre attrayant. Le logo reprend le nom de l’association dans une typographie plus dynamique que l’existant, accompagné d’un pictogramme à concevoir. Un seul template suffit pour afficher les différents contexte d’affichage. Plusieurs boucles WordPress spécifiques avec des conditions pour les accès réservés sont à prévoir.

    Estimations :

    • Conception et intégration,
    • Formation des membres du bureau de l’association,
    • Tarif : 3 370€.
  6. Lise

    Lise est co-dirigeante d’une petite entreprise de trois personnes qui propose des prestations de conseils et de rédaction Web autour du Personal Branding, de l’e-réputation et des réseaux sociaux. Ses clients sont des entreprises du secteur médical qui cherchent à vulgariser des concepts complexes à un large public. Lise veut un site web pour présenter ses activités avec une partie « blog » pour partager ses réflexions du quotidien. Le design sera sobre, clair avec quelques touches de couleurs dans les titres et les puces. Les concepts à vulgariser sont au nombre d’une dizaine. ils feront chacun l’objet d’une page dédiée composée à chaque fois de textes et d’images, le tout mis en page à la manière d’un magazine : textes, mise en exergue, photos de tailles différentes avec ou sans légende.

    Estimations

    • Charte graphique et intégration du blog ,
    • Gabarit pour les 10 pages de conceptsr,
    • Mise en page des pages-concepts,
    • Tarif : 3 950€.
  7. Raoul

    J’aime le croc de boucher (JLCDB) est une organisation qui représente les sociétés de vente de crocs de boucher en direction des bouchers-charcutiers de la Ville de Paris principalement. Suite à une mésentente au plus haut niveau de l’état, le terme « croc de boucher » a vu son champs sémantique et sémiologique lui échapper. Raoul veut se réapproprier le paradigme du croc de boucher, ce qui est bien naturel. Un blog mis à jour régulièrement sur les thématiques abordés par JLCDB sera le pivot de la communication de l’organisation. Raoul veut déléguer la rédaction et l’animation du blog pour une durée de 3 mois renouvelables selon les résultats, à raison de la publication d’un billet de 500 mots par semaine.

    Estimations

    • Mise en place d’un blog orienté SEOs,
    • Etude du marché et ciblage des mots-clés et expressions-clés ,
    • Mise en place des modèles de billets et du planning de rédaction en fonction de l’actualité du client,
    • Forfait pour 12 billets + ou – 2 : 1 500€
    • Tarif : 4 600€.
  8. Darken Rahl

    Le chef des D’Hara’s est persuadé qu’il lui manque un blog sur les Mord-Siths pour rallier les terres du milieu à sa cause.

    Estimations

    • ASAP. Délai de livraison : avant-hier.
    • Tarif : N’en parlons plus ;)

Notes

Les tarifs indiqués sont des estimations qui incluent :

  • La mise en place d’un thème WordPress unique et personnalisé,
  • L’achat du nom de domaine pour la première année (15€ par an ensuite),
  • Une année d’hébergement sur un serveur mutualisé (env. 30€ par an),
  • Le prix de l’accompagnement après la livraison est inclut dans les tarif. Optionnel, il représente 15% du montant indiqué. Cet accompagnement se veut une assistance par email principalement, portant sur la prise en main de l’administration du blog et la rédaction des billets durant un mois à compter de la livraison du site.
  • J’ai fais l’impasse d’un Personas ayant besoin d’un site nécessitant une « empreinte » graphique forte avec des visuels et/ou des photos. Pour tel site, je pense qu’une somme forfaitaire allant de 250€ à 1 500€ selon le projet (à ajouter aux tarifs indiqués dans l’article) est un bon point de départ.

Remarques

De nombreux prestataires partent d’un thème WordPress existant pour l’adapter ensuite aux « besoins » des clients. Personnellement, je préfère partir : soit d’une feuille blanche, ce qui permet — notamment dans les cas où la charte graphique est minimaliste — de proposer des sites ayant de la personnalité ; soit d’un template de base minimaliste créé par mes soins.

Ce qui ne remet pas en cause l’intérêt de certains thèmes Frameworks (ou même du thème Twenty Ten livré par défaut avec WordPress 3.0). Il faut simplement voir s’ils conviennent vraiment à ce que vous voulez. Personnellement, j’en suis revenu à cause du manque d’optimisation : « qui trop embrasse mal étreint » ?

Note du 07/04/2011 : j’ai augmenté les tarifs initiaux pour tenir compte des commentaires qui me faisaient remarquer à juste titre que je n’avais pas pris en compte le temps nécessaire à la conception et à l’administratif. Je m’étais surtout focalisé sur les temps de réalisation, ce qui n’a pas manqué d’induire les lecteurs attentifs en erreur. Merci de votre compréhension.

Articles sur le même sujet

PS : Le respect de la vie privée sur internet est important : j'ai décidé d'échanger mon bouton Like de Facebook par un bouton Faire un don de Paypal car
Il n'y pas d'amour, il n'y a que des preuves d'amour (Jean Cocteau) ;) Merci d'avance.



63 commentaires pour “8 exemples de tarifs pour l’intégration de votre site WordPress d’après la méthode des Personas”

  1. Kilroy dit :

    A défaut d’utiliser un thème par défaut livré avec WP, on peut en créer un qui corresponde plus à ce qu’on en attend et en partir à chaque fois. C’est plus court que de tout refaire de zéro, surtout pour les prestations à 1/2 ou 1 journée.

  2. Excellent billet ! Le précédent post sur le prix d’un thème avait un titre alléchant nous avait laissé sur notre faim. C’est une très bonne idée de faire un panel sur des profils de clients plutôt que sur une liste de fonctionnalités.

  3. Damien Ravé dit :

    Tu as oublié une persona :

    « Etat qui veut promouvoir son image à l’international ». Estimations : – mise en place d’un Drupal : 800 jours – charte graphique : 200 jours – hébergement sur site OVH perso : 50000 euros / mois

    TOTAL : 4 millions d’euros

    • Amaury dit :

      Les budgets de l’état comprennent bien souvent : plusieurs années d’hébergement, l’élaboration des contenus, des centaines de réunions inutiles, des audits d’accessibilité, de sécurité, etc.

      Bref, les tarifs sont ceux du marché… Les personnes critiquant ce type de budget ne connaisse pas grand chose à ce milieu assez particulier. Après si le site est moche, en général c’est à cause des 2 pré-retraités fonctionnaire qui signe les chèques de l’administration.

  4. Rémy Bigot dit :

    Bravo Bruno pour ce billet, content que tu ai lu nos différentes critiques et décider de parler des prix, super initiative, tout à ton honneur ! On comprend rapidement ce qui fait le prix le prix et comment il est calculé, bonne base pour tes potentiels prospects ^^

  5. iDorian dit :

    Faut m’expliquer comment tu fais une CG + intégration WP en 2 jours… Perso, créer un .psd, le découper, l’intégrer en html puis php (sans oublier le débug, les compat et l’opti) ça me prend un peu plus de temps…

    J’dois être de la vieille école =) !

  6. Amaury dit :

    Je ne suis pas d’avoir compris un point dans ton article.

    Le délai de livraison joue sur le prix ? ou c’est décoratif ?

    • Bruno Bichet dit :

      C’est une bonne question ;) C’est pas vraiment décoratif : l’idée au départ (parce que je n’ai finalement pas vraiment creuser cet aspect) était de gérer les 8 projets sur une période d’environ 1 mois, en faisant en sorte d’avoir une période dédiée à chaque projet pour la phase de démarrage et de pouvoir terminer plusieurs projet simultanément.

      Mais bon, c’était un peu trop arbitraire. Par contre, j’ai laissé les délais pour donner une idée.

  7. Claire Bingo dit :

    Merci pour ces exemples de tarifs, il serait bien que mes clients puissent consulter cette page pour se faire une idée des tarifs pratiqués dans la profession.

  8. briegel dit :

    Et si il y a des 3D à produire pour les illustrations, tu évalues ça à combien ?

    • Bruno Bichet dit :

      La 3D c’est env. 30% plus cher que la 2D ? ^__^v Franchement, je n’en sais rien, ça dépend du temps que ça te prend : si tu dois y passer une journée, facture donc une journée ;)

  9. briegel dit :

    En tous cas, merci, ce billet est bien fait, et très détaillé !

  10. olivier dit :

    Billet très pertinent. La méthode Personas me semble beaucoup plus parlante pour un client que les fourchettes de tarifs qu’on a l’habitude de voir. (pack confort, pack découverte…). C’est concret et bien expliqué, merci !

  11. olivier dit :

    Billet très pertinent. La méthode Personas me semble beaucoup plus parlante pour un client que les fourchettes de tarifs qu’on a l’habitude de voir type pack confort, pack découverte… C’est innovant et bien expliqué, merci, va falloir que je revois ma grille ! ;-) Après je me range plutôt dans la catégorie des « personnalisations de thèmes ». A mon avis, outre les aspects techniques, il y a aussi nos envies et satisfactions personnelles. Moi je m’amuse plus à modifier l’existant, toi tu préfères coder. Les méthodes de travail sont différentes mais tant que le site est construit avec passion et professionnalisme, il a de bonnes chances d’atteindre ses objectifs et de satisfaire le client. Et c’est ça le plus important finalement, non ?

  12. J’ai pour habitude d’intégrer une demi-journée, voir, une journée complète de gestion de projet dans laquelle j’intègre la relation client, la réalisation d’un mini prototype, le contrôle qualité…

  13. ben dit :

    Aldebert : je veux bien une demi-journée mais il manque le truc qui prend du temps, apprendre au client et dépanner quand il fait du freestyle (css)… une demi-journée en plus me semble un minimum !

  14. Olivier dit :

    La démarche est intéressante, mais le résultat me semble bien bas. Pour les 5 premiers exemples, c’est même superbement raz des pâquerettes et ça oubli un aspect important : le site qui a demandé 1/2 journée de production comprend une prestation bien plus longue ! Je pense pas que le garagiste soit un geek dans l’âme, il faut donc lui apprendre à s’en servir, il faut le voir 1 fois pour qu’il t’exprime ses besoins, le revoir pour lui livrer, le former.

    Bref, je n’y crois pas du tout à ces tarifs, où alors ce sont ceux de « travailleur à la chaîne du WP html » et franchement, c’est pas du tout ça que j’aime dans ce métier. Ça mène à des réalisations sans originalité et sans saveurs.

  15. Tiktaalik dit :

    Effectivement, ce sont des tarifs qui me semblent corrects – 450 €/j mais il s’agit plutôt d’un tarif « infographiste/web designer au sens francophone restrictif » que d’un tarif « consultant » au sens noble (utile) du terme. Du coup, le tarif devient un peu bas, le nombre de jours beaucoup trop faible et le service vraiment minimum.

    « Fabriquer » un site est une chose, le concevoir intelligemment en est une autre. Un Web designer n’est pas qu’un « graphic Web designer », mais en bonne traduction, un concepteur de site Web.

    On peut difficilement faire l’économie d’une analyse de la concurrence (même rapide), une analyse conjointe des besoins et du niveau Web de votre client, l’élaboration d’une stratégie SEO, un minimum de Social Media Marketing (incontournable aujourd’hui), une mise en forme du contenu de base (architecture de l’information, webwriting…), le tout requérant normalement un minimum d’expérience en référencement naturel, e-marketing, accessibilité, ergonomie, écriture Web… Et je ne parle même pas de la formation du client, essentielle et qui peut constituer un gros tiers du budget si ce dernier est motivé pour maîtriser au mieux son outil et sa communication en ligne.

    Bien sûr, on voit de plus en plus de clients eux-mêmes très branchés Web, voire geeks, et de plus en plus ils seront « digital natives », le langage Web faisant partie de leur culture. Mais ils sont encore une petite minorité, et ça m’étonnerait que les bouchers et les garagistes en fassent partie, sans vouloir offenser personne.

    Bref, en gros doublez les prix indiqués pour comprendre « service de qualité » vs « service minimum ».

    Je pense que même pour les aspects les plus visuels de la communication que vous mettrez en place, le temps sera toujours lié à la qualité, selon que vous prendrez la première image « photobank » venue pour la taper dans le header, ou que vous fassiez plutôt une recherche minutieuse, une composition propre, bref de la création sur mesure.

  16. [...] css4design : 8 exemples de tarifs pour vos sites WordPress d’après la méthode des Personas 09/12/2010 […] [...]

  17. Bruno Bichet dit :

    Tiktaalik, Olivier,

    Ce qu’il faut bien comprendre c’est que je suis un farouche défenseur du sur-mesure dans la mise en place d’un site web. Ce qui implique évidemment beaucoup de travail en amont et en aval de la réalisation technique du site proprement dite.

    Quand j’ai écris http://css4design.com/quel-tarif-pour-un-theme-wordpress beaucoup ont pensé que je cachais plus ou moins hypocritement la question du tarif. Sauf à faire un cas d’étude concret, il est très difficile d’être plus précis que dans les deux billets que j’ai écrit dernièrement.

    Je pense être parvenu à une certaine cohérence entre la théorie et la pratique. Après, je me doute bien qu’il y aura toujours des gens pour voir la bouteille à moitié vide, alors qu’elle est à moitié pleine. Mais bon, j’ai l’habitude ;)

    Il manque bien évidemment beaucoup de chose dans ce billet, mais il faut garder à l’esprit que si j’ai choisi le format blog au lieu d’un format plus « institutionnel » avec des billets de « référence » s’auto-suffisant, c’est parce que les réflexions que je partage dans un billet sont le fruit d’une réflexion amorcée dans d’autres billets auparavant.

    Je demande au lecteur de faire un effort de lecture en parcourant ce blog, histoire que je ne sois pas obligé de mettre des tonnes de préambules avant d’écrire quoi que ce soit ^^

    Merci bien de me lire. Merci de me lire bien !

    • Olivier dit :

      Bruno, je crois que tu interprètes pas nos remarques tel qu’on souhaitait faire passer le message. Ton billet est précis, et je l’ai bien lu, rassure-toi. Je dis simplement que ta démarche qui s’adresse à des clients « non initiés », vers des gens qui ne savent pas du tout combien de temps ça prend et le boulot que ça implique de mettre en place un site web. Et bien ce public là, je trouve que tu lui mets des idées en tête que pour toutes nos professions il serait utile de ne pas faire vivre.

      Vision peut-être élitiste, mais je trouve que le garagiste il a plus intérêt à faire appel à son entourage qu’à un pro. Et surtout lui donner l’idée qu’il peut avoir un site clé en main pour 450 euros. C’est pas la bonne voie pour nous. Car ce type de « micro proj », te prendront inéluctablement un temps conséquent d’accompagnement, d’aide, de formation. Ou alors si tu le fais pas, tu laisses le gars en rade avec un truc dont il aura de la peine à se servir et ça fini par être un projet malheureux : et pour lui, et pour toi car installer un blog WP, il y a plus passionnant à faire dans nos métiers non ?

      Donc en synthèse et j’espère que toi aussi tu m’auras bien lu : ne propageons pas l’idée qu’un travail de qualité, une prestation web correcte peut être menée pour des tarifs si bas.. C’est se tirer une balle dans le pied.

      • Bruno Bichet dit :

        Je vois ce que tu veux dire, mais je ne pense pas que les prix indiqués soient spécialement « si bas ». Il s’agit de prix plancher, certes, mais qui correspondent à un type de prestation et à des clients qui savent relativement bien ce dont ils ont besoin, ce qui n’est pas si rare que tu as l’air de le penser ;)

        Après, je suis d’accord pour dire que les Personas en question ont des besoins qui nécessitent plus d’intégration que de graphisme ou de travail sur la charte éditoriale ou le référencement, mais je voulais que ce billet reste simple et compréhensible par tous, y compris le garagiste du coin.

        • Francis dit :

          Je suis assez d’accord avec Olivier. Pour moi, ce sont quand même des prix bas si on part du fait qu’il y a tout l’accompagnement et que le client veut toujours revenir sur différents points qui vont te prendre plus de temps. Il faut que tu prennes tout ça en compte, pas uniquement le temps passé à créer le thème.

          Enfin bref, l’idée peut être bonne mais elle donne quand même, selon moi, des chiffres qui ne reflètent pas toujours la réalité. Je pense que des fourchettes auraient été plus adaptées.

          • Bruno Bichet dit :

            Oui, bien sûr mais comme je le disais, se sont des tarifs de base pour des clients sachant globalement ce qu’ils veulent. Après, évidemment les prix augmentent à mesure que les exigeances du client demandent plus de travail.

            Je me suis focalisé sur des travaux orienté intégration parce que c’est relativement calibrés en terme de durée, ce qui facilite la mise en place de tarif quasi-forfaitaire.

            Par exemple, si un label de musique indépendant veut un site pour promouvoir ses ventes par le biais de conseils et qu’il veut un rubriquage orienté SEO, il faudra compter entre une journée et 3 jours de travail minimum en plus pour réaliser l’étude sur les mots-clés.

            Mais chaque chose en son temps : il faut aussi que je pense à mon propre linkbaiting, ce qui explique aussi pourquoi je ne mets pas toutes mes infos dans le même billet ^^

      • Bruno Bichet dit :

        « Et surtout lui donner l’idée qu’il peut avoir un site clé en main pour 450 euros »

        Heu, oui, je confirme, on peut avoir un blog clé-en-main pour 450€. Encore une fois, l’essentiel est de savoir ce que l’on vend, à qui on le vends pour savoir comment le vendre ;))

        • Francis dit :

          Euh, perso j’ai jamais vendu un blog clé en main à 450 euros, même simple. J’ai beau réfléchir, je ne m’en souviens pas. Je ne me suis jamais retrouvé dans cette situation en fait… Je crois que dans ces cas-là, je dirais au client potentiel de prendre le thème par défaut, d’y coller son logo dans l’entête et l’affaire est faite… Y a beaucoup de cas où tout seul ou presque, il peut s’en sortir. Mais 450 euros… urghh… ^^

          • Bruno Bichet dit :

            @fran6 :

            « je dirais au client potentiel de prendre le thème par défaut, d’y coller son logo dans l’entête et l’affaire est faite »

            Lol, mais c’est comme si tu disais aux garagistes d’arrêter de facturer des vidanges sous prétexte que les clients pourraient se débrouiller, s’ils étaient moins feignants ;)

          • Francis dit :

            @bruno oui mais comparons aussi ce qui est comparable. Le mécanicien fait son CA sur le volume. Il va avoir plusieurs comptes en même temps le même jours. Dans notre métier, je ne suis pas sûr que ce soit aussi facile de trouver autant de clients, même s’ils ont de petits budgets. Si tu ne fais que du site à 450 euros, ça te fait 20 clients par mois ! :P

            Maintenant, pour cette histoire de thème par défaut, c’est vrai que c’est un peu tirer par les cheveux, mais personnellement je ne vois pas trop l’intérêt de faire un thème en partant de zéro si le gars veut uniquement avoir son logo en haut à gauche. Pas la peine de réinventer l’eau chaude. Il existe déjà des thèmes, très bien faits, qui répondront entièrement à son besoin ! ;-)

      • tetue dit :

        « Et surtout lui donner l’idée qu’il peut avoir un site clé en main pour 450 euros » Bâh, si c’est vrai… (ça me rappelle quand même un peu ce billet : http://romy.tetue.net/ah-bon-faut-payer-pour-avoir-un-site )

        Pour ce prix-là, je peux certes fabriquer un petit site dynamique prêt à l’emploi. À condition d’y passer moins de 8h. C’est-à-dire en travaillant d’après brief explicite, sans rencontrer le client, ni avant, ni après, ni devoir lui répondre au téléphone quand il sera en galère. Bref, juste faire une mise en service et divers paramétrages fonctionnels et personnalisations stylistiques qui ne prendront effectivement qu’une journée et ne plus en entendre parler. Sinon, c’est pas hyper rentable.

        Perso, en dessous de 1500€ de budget, j’oriente le prospect vers son neveu qui bidouille en informatique, auquel ça fera de l’argent de poche, car on n’atteint difficilement le SMIC avec si peu.

  18. rap dit :

    ca reste un bon compromis pour des sites qui s’installent rapidement

  19. Bonjour,

    J’aurais tendance à dire que le prix est souvent à la tête du client. Je ne dis pas cela dans le sens péjoratif qui signifierait « plumer un pigeon ». Pour moi, dans ce contexte, cela signifie selon le temps que le client va nous demander d’investir pour tout ce qui n’est pas codage et création graphique : – formation à l’admin WP – formation au SEO – formation au bidouillage, css, html,… Mais aussi et surtout à mes yeux : – degré de pointillisme du client qui veut avoir ou pas son mot à dire sur toute les moindres parties du site (et qui vous fait tout modifier 3 fois). – capacité ou non du client à formuler une demande claire, à faire preuve de transparence (la fameuse partie de votre texte sur « visibilité envers les fournisseurs » qui est en fait « promouvoir ses ventes ») et à s’investir pour de bon dans le projet (pas joignable, répond en 3 secondes à une question puis réfléchit et change de réponse par la suite….)

    Ces portraits client vous parlent ? A moi aussi…

    D’où le fait que la rapide analyse du type de client nous permet de chiffrer au mieux en fonction de ce qu’il est et du type de relations qu’on prévoit d’avoir avec lui.

  20. Hd paradise dit :

    Article très intéressant, ça me donne une bonne base pour le jour ou je me motive a faire du free-lance. Surtout que le boulot de web agency ce limite de plus en plus a personnalisé un wordpress :(

  21. Bonjour Bruno,

    Ton article est intéressant car il essaye de se baser sur des exemples concrets mais cependant j’ai également un peu de mal à me retrouver dans ces estimations.

    Je ne vais parler que du design car tu en parles un peu dans certaines de tes estimations.

    A titre d’exemple, voici en moyenne la base sur laquelle je m’appuie pour rédiger mes devis :

    Attention, cela ne concerne que la partie création (maquettes graphiques de l’identité visuelle) car je ne réalise que de la création sur les projets web (pas l’intégration). Et ce n’est qu’une moyenne. Parfois c’est un peu plus parfois un peu moins.

    Prix à la journée : 400-500 € selon le projet et étendu de la session de droit d’auteur.

    Mise en place d’une identité graphique sur une page d’accueil = 2 jours 2X450= 900 €

    Déclinaison sur un gabarit un peu complexe = 0,75 jours 0,75X450= 338 €

    Déclinaison sur un gabarit simple = 0,5 jours 0,5X450= 225 €

    Donc par exemple pour un site comprenant 1 page d’accueil et 4 pages je suis déjà en moyenne à plus de 2000 € (juste le design)

    Mes prix comprennent la session de droit d’auteur, prend en compte les éventuels allez/retour (maximum 4).

    C’est le prix auquel j’estime mon expertise.

    Le design directement sur un prototype css/html, oui c’est possible et ça peut faire gagner du temps mais je pense que cette méthode atteint vite ses limites. Je pense que Francis en parlera plus en détails lors de sa conférence à Paris Web (il ne sera d’ailleurs pas forcément d’accord avec moi) puisque ce sera le sujet de son intervention.

    Pour moi vivre en Free avec les tarifs que tu indiques, ça me parait très très juste. Je parle d’un Free qui ne vit pas chez ses parents, qui s’assume à 100%, rembourse ses crédits, à des projets de famille, qui mets 50% de son CA de côté pour payer ses frais, charges, taxes, impôts, fournitures, transports, formation, retraite …

    Ton article a le mérite d’exister et d’essayer de mettre des chiffres en face de préstations. Exercice pas facile. On est simplement pas d’accord sur les montants.

    • Bruno Bichet dit :

      Gilles — Tes tarifs de devis sont tout à fait cohérents.

      Disons que je peux intervenir sur plusieurs aspects de la « mise en place » d’un site web : conception, ergonomie, rubriquage, rédaction, intégration, marketing, e-commerce, etc.

      Admettons qu’un client ait besoin d’un site web et fait appel à un graphiste, un rédacteur et un intégrateur. Il aura donc 3 devis séparés dont les tarifs seront certainement plus élevés au total que s’il avait fait appel à une personne sachant tout faire, à cause d’une logique « forfaitaire ».

      A un moment donné de la négo avec le client, on se rend compte que certaines choses sont plus importantes que d’autres, ce qui permet d’optimiser les ressources pour appuyer sur un aspect du projet. Le client pourrait vouloir un site très graphique mais découpé à la va-comme-je-te-pousse avec des tableaux partout. Ou bien, un graphisme minimaliste pour encadrer un texte rédigé aux petits oignons, sans faute, orienté SEO, et tout le toutim.

      Les tarifs que je donne sont le reflet de ce que je vois de ma fenêtre : de plus en plus de clients veulent connaitre les prix « plancher » et sont de plus en plus à l’aise avec la logique du « Good Enough » (pardon pour l’anglicisme…) et le réclament, même… Quitte à modifier leur site quelques mois plus tard selon les premiers retours sur investissement.

    • Francis dit :

      Ah… tout de suite, ces tarifs me parlent beaucoup plus !! ouf… ^^

    • Olivier dit :

      Ouf, moi aussi je m’y retrouve beaucoup mieux et je suis soulagé également de pas être le seul à « merci de bien me lire, merci de me lire bien » et que les préambules aurait été largement nécessaire pour que beaucoup des webdesigners qui lisent cet article ne fasse un bond sur leur siège.

      La principale chose qui me turlupine, c’est l’angle pédagogique envers de potentiels clients que tu emploies. Pour être direct je trouve ça dangereux de leur donner ce niveau de prix comme « référence ». Un client, ça s’éduque et lui mettre des informations inappropriées en tête c’est une attitude « à risque ».

      Je suis comme Francis, la presta WP à 450 euros je n’y crois absolument pas. Et je suis également très dubitatif quand je lis « gérer les 8 projets sur une période d’environ 1 mois« . Cela me semble infaisable de démarrer, produire, livrer, former les 8 clients que tu décris en 1 mois.

      Ce qui m’intéresse dans notre univers professionnel est davantage de concevoir et produire des outils que des « vitrines » il est vrai que les cas que tu évoques ne sont pas du tout mon quotidien (enfin, j’ai ce type de demandes, mais je n’y réponds pas). Mes propos sont donc à mettre derrière le filtre d’habitudes de travail bien différentes.

      J’espère surtout ne jamais voir débarquer Jean Marc, l’horticulteur paysager à qui tu penses pouvoir faire un site avec thème custom, coloris assorti à son logo, chargement rapide pour 650 €

      Te souhaite bon courage pour ton mois à venir, si tu as effectivement ces 8 profils là dans tes clients en ce moment !

  22. D’accord donc on peut considérer que les tarifs que tu indiques correspondent en fait à des prix minimums pour des prestations (graphisme, conseils, SEO, intégration …) de bases.

    J’ai bon ?

  23. Bruno Bichet dit :

    Francis, Olivier,

    Il ne s’agit pas vraiment de prix de « référence », mais plutôt de prix « plancher » comme je l’évoquais dans ma réponse à Gilles.

    En ce qui concerne les préambules et autres « disclamers », j’ai beaucoup hésité et j’ai fini par ne pas en mettre dans le billet, préférant expliciter mes choix et les partis-pris dans les commentaires si besoin, là où c’est finalement leur place. J’ai eu peur de donner l’impression de saboter le billet à force de prendre des « pincettes », ce qui aurait été dommage, vu qu’il s’agissait ici de faire une suite à l’article Quel tarif pour un thème WordPress ?

    En tout cas, merci de donner votre avis sur cette question. Ça me donnera peut-être l’occasion de mettre un préambule, au final ;)

  24. Bruno Bichet dit :

    Allez hop, je viens d’avoir une idée qui devrait mettre tout le monde d’accord :

    « 8 exemples de tarifs pour vos sites WordPress d’après la méthode des Personas »

    devient

    « 8 exemples de tarifs pour l’intégration de votre site WordPress d’après la méthode des Personas »

  25. taengo dit :

    C’est une bonne base, c’est à peu près la grille que j’utilise pour mes sites.

  26. Malheureusement pour le cas n°7, si Raoul espérait être dans les premières positions sur Google pour « J’aime le croc de boucher » avec ce budget, il se met un doigt dans l’oeil ! Il faudra qu’il fasse appel à un prestataire complémentaire :-)

  27. papa Sentu dit :

    Article très intéressant, et vraiment des exemples pertinents, qui aident à la compréhension. Je vais garder ces chiffres sous le coude, moi qui aimerait me lancer dans ce genre de presta un jour ;) Je pense que les sites ou blog basés sur un système wordpress vont se développer de plus en plus. Merci en tout cas pour tous ces articles très intéressants.

  28. Jacques dit :

    Très bon article, je devrais l’envoyer à certaines agences WEB..:-)

  29. [...] 8 exemples de tarifs pour l’intégration de votre site WordPress d’après la méthode des Person… [...]

  30. [...] Est-ce que vous avez déjà déterminer le budget que vous voulez investir? Pour avoir une idée d’ordre de grandeur de prix je vous invite à lire le billet: 8 exemples de tarifs pour l’intégration de votre site WordPress d’après la méthode des Person… [...]

  31. bah ! y’a pas Cortix dans la liste ! XD

  32. [...] Est-ce que vous avez déjà déterminé le budget que vous voulez investir? Pour avoir une idée d’ordre de grandeur de prix, je vous invite à lire le billet: 8 exemples de tarifs pour l’intégration de votre site WordPress d’après la méthode des Person… [...]

  33. [...] Ne dites pas à ma mère que je suis artisan en architecture de l'information appliquée aux sites web : elle croit que je suis webdesigner, intégrateur HTML & CSS, rédacteur web, formateur NTIC et consultant en webmarketing depuis 2001 ! Voulez-vous en savoir plus ? Exemples tarifs indépendants (site wordpress) [...]

  34. [...] Ne dites pas à ma mère que je suis artisan en architecture de l'information appliquée aux sites web : elle croit que je suis webdesigner, intégrateur HTML & CSS, rédacteur web, formateur NTIC et consultant en webmarketing depuis 2001 ! Voulez-vous en savoir plus ? 8 exemples de tarifs pour l’intégration de votre site WordPress d’après la méthode des Person… [...]

  35. [...] 8 exemples de tarifs pour l’intégration de votre site WordPress d’après la méthode des Person… Ne dites pas à ma mère que je suis artisan en architecture de l'information appliquée aux sites web : elle croit que je suis webdesigner, intégrateur HTML & CSS, rédacteur web, formateur NTIC et consultant en webmarketing depuis 2001 ! Voulez-vous en savoir plus ? [...]

  36. Naïa dit :

    Lorsque j’ai commencé à réfléchir à ma tarification, je n’ai pas trop eu de problème pour fixer un tarif pour un simple site web (de type « page de présentation ») entièrement codé par mes soins. Toutefois, lorsqu’il s’est s’agit de template pour CMS, la question était autrement plus complexe, entre autre parce que : – Je pars d’un template vide de type framework (certes, niveau optimisation ce n’est pas l’idéal mais je ne suis pas codeuse PHP malheureusement et si je m’y essayais dans le cadre professionnel le résultat serait trop aléatoire pour un temps conséquent). – Certains détails peuvent faire perdre rapidement du temps (une couleur de lien oubliée, etc.) que je ne souhaite pas facturer dans l’idéal (étant donné que c’est moi qui ne suis pas assez experte pour faire un sans faute du premier coup, aucune raison que cela coûte plus cher). – On ne peut plus réfléchir en terme de page et de moyenne par page. – Le thème permettra au client d’obtenir un grand nombre de page sans aucune connaissance en codage : le produit fini est donc plus avantageux pour le client qu’un site codé en html peut flexible. – Bien d’autres questions encore que j’oublie sans doute.

    Du coup, j’ai cherché, et je suis tombée sur ce site. Il est difficile de se positionner quand les seules mesures précises que l’on obtient sont du genre « fais du bon boulot et il vaudra la somme que tu lui donneras ». Cet article m’a beaucoup aidé (comme beaucoup sur ce blog au final) et je vous en remercie.

    Cordialement, Naïa.

  37. Yop dit :

    L’intégration juste de la mise en page, il n’y a pas de compétence de programmation, ni de créativité. c’est de l’exe dans sa plus simple expression.

    En bref moi je ne paie jamais + de 200E la journée pour de l’inté et 450E pour du dev php/flash/Direction artistique.

  38. Fred b. dit :

    L’intégration n’est pas un métier a haute technicité. Un etudiant de n’importe qu’elle filière web peut tres bien s’en charger. On trouve facilement sur alsacreation, bale etc. Il y a des solutions toute prête sur themeforest pour environ 35 euros. Et rien n’empêche de cumuler les 2 pour mettre votre stagiaire sur des rails solides ;)

    • Bruno Bichet dit :

      Ok, on résume : n’importe quel stagiaire peut télécharger un thème tout fait et commander un logo chez MonLogoPourUnEuro.com. Au prix du stagiaire (env. 500€/mois) je préfère encore conseiller 1and1 MyWebsite ^^

    • Fabien dit :

      Si intégrer un thème WP consiste à installer via la panel d’admin un thème tout fait, on est d’accord … un stagiaire aux joues roses peut le faire … mais le petit hic c’est que intégrateur c’est un vrai métier (Non ?! me dis pas que c’est pas vrai ?!) donc ne serait-ce que par respect pour eux, faudrait juste faire attention à pas trop dire de conneries.

      Pour argumenter un tout petit peu (pacque dans la vraie vie je répondrais pas comme ça) : j’ai des stagiaires en niveau Bac+2 et + régulièrement et aucun ne maîtrise HTML ou CSS, quand je les laisse seul sur une intégration, c’est toujours une cata.

      Le positionnement : heu koi ?! RWD : ha mais c’est trop nouveau ça Caniuse, WHATWG, RGAA, MDN, cssvalues … trop d’infos tue l’info …

      On demande de plus en plus aux intégrateurs, bien plus que de simplement « intégrer » alors vraiment, il ne faut pas sous-estimer ce corps central du développement web.

      On peux continuer à développer (le sujet) si tu veux.

      PS : désolé de « pourrir » ton billet Bruno ;)

  39. Carrere dit :

    Bonjour,

    Dans l’exemple suivant:http://www.kozikaza.com/

    A combien s’élèverait le développement de son clone ? (Moteur 3d intégré,gestions des projets etc…) avec une interface graphique plus design.

    Une idée ? ,même approximative, Merci.

    • Skaor dit :

      Même si ce genre de question ne devrais pas être posé sur un billet de ce type sachez que l’on ne parle plus dans ce cadre que d’un « simple » site internet. La on fait appel a plusieurs domaines de compétences réunis. Rien que l’avant projet coûterais déjà probablement le prix le plus élevé indiquer ici pour que tout soit verrouiller convenablement avant de démarrer un quelconque développement. Il y a tout d’abord une grosse application Java derrière ce site qui a elle seule se devise probablement a plusieurs (10enes ?) milliers de dollars. Je n’ai pas regarder plus en détail mais une estimation même grossière sur ce type de projet n’est pas faisable à mon sens. Mais si les chiffre au minimum de 4 zéros vous font peur je pense que ça ne vaux même pas la peine d’y réfléchir.

Laissez un commentaire

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Les commentaires sont publiés sous votre pleine et entière responsabilité et ne doivent pas contrevenir aux lois et règlementations en vigueur. Les propos racistes ou antisémites, diffamatoire ou injurieux, divulguant des informations fausses, relatives à la vie privée d'une personne ou utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteurs ne sont pas les bienvenus et seront modérés sans modération.

Merci d'être constructif et n'oubliez pas : « sans la liberté de ramer il n'est point d'éloge flotteur ! »



Colophon

CSS & Webdesign est une publication irrégulomadaire à tendance hebdomadaire
éditée par Bruno Bichet qui carbure à WordPress et au café équitable.
Tous droits réservés © 2006 - 2011.

Contactez l'auteur du site